International
URL courte
6331
S'abonner

Les militaires de la base aérienne de Hmeimim en Syrie ont fêté le Nouvel An auprès du sapin livré spécialement pour l’occasion par un avion des forces aérospatiales russes.

La base aérienne de Hmeimim en Syrie a fêté le Nouvel An. Les militaires ont pu voir en vidéo les discours du président russe Vladimir Poutine et du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

Le sapin livré par un avion des forces aérospatiales russes a été illuminé. Les militaires ont pu apprécier un concert organisé par l'orchestre et le collectif artistique de la base aérienne.

« Nous voulons tout particulièrement remercier les dirigeants du pays, le ministère de la Défense, pour l'attention prêtée à notre égard. Nous assurons que les tâches qui nous ont été octroyées seront accomplies avec honneur », a déclaré le commandant adjoint des forces russes en Syrie le major-général Vladimir Zharov cité par l'agence RIA Novosti.

Les militaires de la base aérienne ont également reçu des cadeaux pour le Nouvel An : des bonbons au chocolat et des cartes postales avec des lettres d'enfants russes. Comme l'a précisé M. Zharov, les militaires ont senti que le pays tout entier les regardait et appréciait leur travail, de plus ils ont été très heureux de recevoir ces cadeaux.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les chasseurs du porte-avions russe pourraient aller sur la base de Hmeimim en Syrie
Les bases de Hmeimim et de Tartus vues de l'intérieur
La base russe à Hmeimim profitera aux forces qui luttent vraiment contre le terrorisme
Syrie: le ministre russe de la Défense en inspection à Hmeimim
Tags:
Russie, Syrie, Hmeimim, Vladimir Poutine, Sergueï Choïgou, base aérienne, fête, cadeau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook