International
URL courte
9291
S'abonner

Donald Trump reste fidèle à l'une des lignes principales de sa campagne électorale et exhorte la compagnie automobile General Motors de transférer ses usines aux USA.

Le président américain élu Donald Trump a critiqué la société General Motors, qui fait construire ses voitures au Mexique et les importe aux États-Unis sans payer de taxes.

Ensuite, les voitures assemblées au Mexique sont vendues par GM aux dealers sans aucune taxe.

« Assemblez-les aux États-Unis ou payez la taxe de douane », a écrit le président élu sur son compte Twitter.

Lors de sa campagne électorale, Donald Trump, partisan convaincu du protectionnisme, s'est vivement opposé au libre-échange, lui préférant « un échange très intelligent dans lequel (les États-Unis) tirent leur épingle du jeu ». Il a notamment promis la renégociation de l'accord de libre-échange nord-américain (Alena), responsable selon lui des délocalisations vers le Mexique, et s'est opposé au partenariat transpacifique en cours de ratification.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Ankara tend la main à l’administration Trump et fixe ses priorités
Jamais un missile nord-coréen n'atteindra les États-Unis, assure Trump
Assange: les USA accusent Moscou d’ingérence pour discréditer Trump
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
automobile, production, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook