Ecoutez Radio Sputnik
    un Hacker au travail

    Accusations US contre la Russie: de l’«hystérie», selon un hacker

    © Fotolia/ Apops
    International
    URL courte
    142231391

    Le hacker Guccifer, qui purge sa peine pour avoir piraté les courriels d’Hillary Clinton, a qualifié de «fausse cyberguerre» les accusations portées contre la Russie par l’administration américaine.

    Le hacker roumain Marcel Lehel Lazar, connu sous le pseudonyme Guccifer, a qualifié de « fausse cyberguerre » les accusations portées contre la Russie par l'administration des États-Unis concernant les prétendues cyberattaques russes contre des organisations politiques américaines.

    « Les Américains sont fous de cette affaire russe et de la peur que les Russes envahissent les États-Unis », a déclaré Lazar, suggérant que les allégations sont exagérées car tout ce qui est lié à la Guerre froide est très sensible. « C'est fou… c'est de l'hystérie, vous savez ? », a-t-il déclaré à la chaîne Fox News.

    Selon lui, il s'agit d'une « fausse cyberguerre ».

    Guccifer a été condamné aux États-Unis à 52 mois de prison. Il purge sa peine en Roumanie mais sera sans doute muté dans une prison américaine. Lazar a été le premier à divulguer l'adresse courriel privée de l'ancienne secrétaire d'État américaine Hillary Clinton. Il a également déclaré avoir piraté le courriel privé de Mme Clinton, mais le FBI a démenti ces déclarations. L'été dernier, un hacker qui se nomme Guccifer 2.0 avait fait scandale lors de la présidentielle aux États-Unis, mais les autorités américaines estiment qu'il n'a pas de lien avec Lazar.

    Le hacker a prédit les enquêtes et les persécutions contre des citoyens russes de la part des États-Unis. Il a accordé son interview avant que le pays n'expulse les 35 diplomates russes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Cinq personnes pour créer une blague pour Hillary Clinton
    Le Sénat US prépare de nouvelles sanctions contre la Russie
    Les Clinton financés par le gouvernement US, selon le hacker Guccifer 2.0
    «Délire absurde», Snowden dément tout lien avec les services secrets russes
    Tags:
    piratage, hackers, Guccifer, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik