Ecoutez Radio Sputnik
    Portrait d'Oussama Ben Laden

    Les États-Unis inscrivent un fils de Ben Laden sur leur liste noire

    © AFP 2019 DEWIRA
    International
    URL courte
    16120

    Les autorités américaines ont inscrit Hamza Ben Laden, fils du chef défunt d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, sur la liste noire américaine des « terroristes internationaux ».

    Cette décision du département d'État US déclenche automatiquement des sanctions juridiques et financières contre l'intéressé.

    En août 2015, Al-Qaïda a annoncé que le jeune homme avait rejoint les rangs du groupe djihadiste. Selon un communiqué diffusé par la diplomatie américaine, Hamza Ben Laden avait appelé en 2015 à des attaques contre des « intérêts américains, français et israéliens à Washington, Paris et Tel-Aviv » et avait exhorté en 2016 des « tribus basées en Arabie saoudite à s'unir avec Al-Qaïda au Yémen pour mener la guerre contre le royaume saoudien ».

    Des documents déclassifiés de la CIA indiquent que l'intéressé écrivait à son père, reclus au Pakistan avant qu'il ne soit tué par un commando américain en mai 2011, pour l'assurer de sa volonté de rejoindre la cause djihadiste.

    Âgé aujourd'hui d'une vingtaine d'années, Hamza est considéré comme le fils préféré d'Oussama Ben Laden, qui voulait faire de lui son héritier à la tête d'Al-Qaïda.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Oussama ben Laden appelait les Américains à "sauver l'humanité"
    Arabie saoudite: l'entreprise des ben Laden de retour dans les affaires
    Le fils d'Oussama ben Laden appelle au djihad en Syrie
    Bin Laden donnera un concert à New-York
    Tags:
    liste noire, sanctions, terrorisme, djihadisme, lutte antiterroriste, Al-Qaïda, Département d'Etat des Etats-Unis, Hamza ben Laden, Oussama ben Laden, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik