Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump dévoile la véritable cause du piratage des Démocrates

    © REUTERS/ Mike Segar
    International
    URL courte
    601523

    Alors que l’administration de Barack Obama persiste à affirmer que les fameux «hackers russes» ont piraté les serveurs du Parti démocrate lors des élections présidentielles, Donald Trump pointe du doigt leur propre négligence.

    Le président américain élu Donald Trump affirme que les cyberattaques perpétrées contre les Démocrates ont été causées par la négligence du Comité national démocrate (DNC) lui-même.

    «  C'est la grave négligence du Comité national démocrate qui a permis à un tel piratage de se produire. Le Comité national républicain disposait d'un système de défense solide!  », a écrit M.  Trump sur son compte Twitter.

    Rappelons que les services de renseignement américain ont accusé des hackers russes d'avoir attaqué les serveurs d'organisations politiques américaines lors de la campagne électorale afin d'aider Donald Trump. Toutefois, le directeur du FBI James Comey n'a pas partagé cet avis, et aucune preuve n'a été présentée pour soutenir cette thèse.

    Fin 2016, l'administration d'Obama a imposé des sanctions contre neuf établissements russes, dont les services de renseignement, pour avoir été prétendument impliqués dans les cyberattaques visant à influencer les résultats du vote.

    Moscou a qualifié les démarches de Washington de « provocatrices, visant à saper davantage les relations russo-américaines ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «Construisez l’usine aux USA ou payez!», Trump menace Toyota
    Trump veut réformer le renseignement national US
    Trump s'en prend à GM qui importe ses voitures du Mexique
    Tags:
    piratage, Democratic national committee (DNC) des États-Unis, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik