International
URL courte
55639
S'abonner

En réponse à une résolution condamnant la colonisation israélienne en Cisjordanie, l'État hébreu réduira son financement de l'Onu.

Fin décembre, le Conseil de sécurité de l'Onu a voté une résolution exhortant Israël à « cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est ».

En dépit des nombreux appels de Tel Aviv, les États-Unis se sont abstenus lors au lieu d'imposer leur veto traditionnel, ce qui a permis au Conseil d'adopter le document.

Le bureau du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ensuite déclaré que son pays n'allait pas respecter la résolution. Dans le même temps, Israël réduira son financement des Nations unies d'environ 6 millions de dollars (près de 5,7 millions d'euros).

« L'Onu doit mettre un terme à cette situation absurde où elle soutient des organismes dont le seul but est l'incitation à la haine et la propagande anti-israélienne», lit-on dans un communiqué publié sur la page Facebook de la représentation israélienne à l'Onu.

Auparavant, les médias ont annoncé qu'Israël réduirait temporairement ses rapports avec les pays qui s'étaient prononcés en faveur de la résolution sur les colonies.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Israël refuse de respecter la résolution de l’Onu sur la colonisation
Netanyahu convoque l’ambassadeur US après la résolution du CS de l’Onu
Trump mettra-t-il son veto à la résolution contre la colonisation israélienne?
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
colonisation, résolution, financement, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Cisjordanie, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook