Ecoutez Radio Sputnik
    Kiev recourt à l'artillerie lourde à Donetsk, un acte de sabotage déjoué

    Kiev recourt à l'artillerie lourde à Donetsk, un acte de sabotage déjoué

    © Sputnik. Mikhail Parhomenko
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (84)
    16158

    Les forces de sécurité ukrainiennes ont entamé l'année 2017 avec des tirs d'artillerie et un acte de sabotage ciblant la ville de Donetsk, mais leurs tentatives ont échoué.

    Pour la première fois en 2017, les forces de sécurité ukrainiennes ont utilisé l'artillerie lourde contre la République populaire autoproclamée de Donetsk (DNR), dans le Donbass. À peu près 100 obus ont été tirés, a précisé le commandant adjoint du commandement opérationnel de la DNR Edouard Bassourine. Au total, dix localités ont été pilonnées.

    « Dans l'espace des dernières 24 heures, les forces de sécurité ukrainiennes ont violé le cessez-le-feu 253 fois. En cela, l'ennemi a tiré contre la république 28 projectiles de calibres 122 et 152 mm, 69 obus de calibres 82 et 120 mm, ainsi que 90 munitions de divers types de lance-grenades. De même, des véhicules blindés et des armes d'infanterie ont été utilisées ».

    En outre, une diversion préparée par les forces de sécurité ukrainiennes a été déjouée, des explosifs censés frapper les civils ont été neutralisés. Deux mines placées à 40 ou 50 centimètres de la barrière d'une caserne ont été retrouvées lors d'une patrouille.

    « L'explosion de ces mines aurait pu faire des victimes parmi les civils se trouvant dans les alentours. Même Noël n'arrête pas les terroristes ukrainiens », a affirmé M. Bassourine.

    Les forces de sécurité ukrainiennes continuent à renforcer leurs positions avec des véhicules blindés le long de la ligne de contact, indique le renseignement de la DNR.

    Le 18 décembre, les militaires ukrainiens ont entrepris plusieurs tentatives de percer les positions des milices populaires dans la ville de Debaltsevo. Selon les miliciens, 40 militaires ukrainiens ont perdu la vie dans les combats et 50 autres ont été blessés. Ensuite, les parties se sont accordées d'introduire un cessez-le-feu à partir du 24 décembre.

    Le conflit militaire dans le Donbass a commencé au printemps 2014 suite à la tentative des autorités de Kiev de réprimer par la force les contestations dans les régions de Donetsk et de Lougansk. Les deux parties ont plus d'une fois annoncé des trêves, mais les hostilités n'ont jamais totalement cessé. Selon les dernières données de l'Onu, le conflit a déjà fait plus de 9 500 victimes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (84)

    Lire aussi:

    L’Ukraine déploie de l’artillerie lourde sur le front violant les accords de Minsk
    Kiev déploie 12 systèmes lance-roquettes multiples Grad dans le Donbass
    Moscou appelle Kiev à empêcher le blocus économique du Donbass
    Tags:
    tentative de sabotage, véhicules blindés, artillerie, lance-grenades, tirs, pilonnage, Edouard Bassourine, Kiev, Donbass, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik