Ecoutez Radio Sputnik
    Les chars US en Europe font peur aux Allemands

    Les chars US en Europe font peur aux Allemands

    © AP Photo/ Patrik Stollarz
    International
    URL courte
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
    841225412106

    Du matériel militaire US est arrivé en Allemagne pour être acheminé dans quelque 900 wagons vers la Pologne et les pays Baltes. Une surprise qui n’a aucunement fait le bonheur des élus allemands.

    La première partie du matériel militaire américain, pour équiper une brigade de chars, est arrivée dans le port allemand de Bremerhaven, dans le land de Brême, afin d'être déployée en Pologne et dans les pays baltes, a indiqué le ministre-président de l'État fédéré de Brandebourg Dietmar Woidke (SPD).

    « Malgré toutes les difficultés, il faut établir un dialogue avec la Russie. Un convoi de chars à la frontière n'y sera pas utile. J'espère que tout le monde conserve la tête froide dans cette situation », s'est inquiété l'homme politique.

    Le matériel sera transféré dans un train de 900 wagons et long de 15 kilomètres. Le convoi de chars suivra l'autoroute A13 Berlin-Dresde et A12 en direction de Francfort-sur-l'Oder.

    Conformément à la décision de l'Otan, plus de 4 000 militaires américains, avec leurs armements et matériels, seront prochainement déployés dans les pays d'Europe de l'Est.

    Ces plans du Pentagone ont été vivement critiqués par le Kremlin. Ainsi, ils « aggraveront l'interaction déjà difficile entre Moscou et l'Otan » et représentent un « recours de l'Otan au modèle de défense de confrontation », selon le représentant permanent de la Russie auprès de l'Alliance atlantique Alexandre Grouchko.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

    Lire aussi:

    L'Otan ne voit pas de menace russe, mais triple ses effectifs
    La «menace russe», prétexte pour justifier la hausse des dépenses du Pentagone
    L'Otan mène un exercice "top secret" en Europe
    Tags:
    brigade blindée, convoi, matériels de guerre, déploiement, char, Bremerhaven, Pentagone, OTAN, Kremlin, Dietmar Woidke, Alexandre Grouchko, Europe de l'Est, Francfort-sur-l'Oder, Brême, Brandebourg, Dresde, Moscou, Russie, États-Unis, pays baltes, Pologne, Allemagne, Berlin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik