Ecoutez Radio Sputnik
    Riyad

    L’Arabie saoudite dans le viseur de Daech

    © AFP 2019 Hassan Ammar
    International
    URL courte
    39254
    S'abonner

    Le ministère saoudien des Affaires étrangères a déclaré avoir éliminé deux terroristes présumés de Daech au cours d’une opération à Riyad. Selon un porte-parole du ministère, l’opération a permis de prévenir un attentat terroriste. Un expert commente la situation.

    Les djihadistes présumés de l’Etat islamique Salim ben Yaslam al Saïri et Talal ben Samran al Saïdi ont été éliminés lors d’une fusillade avec les forces de l’ordre dans le nord de Riyad, a annoncé l’agence Associated press.

    La maison où se trouvaient les terroristes a été encerclée et les policiers leur ont proposé de se rendre. Les islamistes ont refusé et ont ouvert le feu contre les forces de l’ordre, tentant de s’échapper. Les policiers ont dû éliminer les djihadistes qui portaient des ceintures d’explosifs et représentaient donc une menace sérieuse pour les habitants de la ville.

    Selon Omar Badr al Din, expert en matière d’organisations terroristes qui a commenté l’incident dans une interview à Sputnik, le fait que l’année 2017 commence par une tentative d’attentat en Arabie saoudite n’est pas une coïncidence. Si l’armée irakienne libère prochainement Mossoul, les djihadistes se disperseront dans la région en quête d’un nouveau refuge. Plusieurs d’entre eux afflueront vers l’Arabie saoudite avec leurs armes, estime l’expert.

    Daech ne paie plus ses troupes à Mossoul!
    © REUTERS / Stringer/Files
    Les forces de l’ordre saoudiennes ont fait du bon travail en éliminant Salim ben Yaslam al Sairi qui aurait fabriqué des ceintures d’explosifs utilisées par la suite dans plusieurs attaques terroristes. Il travaillait avec al Saïdi, le second terroriste éliminé, dont le logement a été transformé en véritable usine de ceintures d’explosifs et de bombes.

    Auparavant, le leader du groupe Etat islamique (Daech) Abou Bakr al-Baghdadi a annoncé son intention de rattacher les pays du Golfe à son « Etat », a rappelé Omar Badr al Din.

    « Probablement, il a commencé à traduire ses paroles en actes et a ordonné aux terroristes d’intensifier leur activité en Arabie saoudite », a-t-il supposé.

    Selon l’expert, actuellement, plusieurs attentats sont en train en cours de préparation en Arabie saoudite. Un grand nombre de pèlerins se rendront prochainement dans ce pays pour faire le Hadj et la Umrah (un petit pèlerinage effectué à la Mecque mais durant n’importe quelle époque de l’année à l’exception de celle du Hadj). Malheureusement, à l’heure actuelle, les forces de l’ordre saoudiennes n’ont pas de bases de données de l’ensemble des terroristes de Daech afin de pouvoir les dépister dans les énormes flux de pèlerins.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Des soldats irakiens s'emparent du QG des terroristes tchéchènes de Daech à Mossoul
    Mossoul: première offensive nocturne des forces irakiennes contre Daech
    «Les frappes de la coalition ont tué des centaines de civils rien qu'à Mossoul»
    Tags:
    attentat, terroristes présumés, Etat islamique, Omar Badr al Din, Mossoul, Irak, Arabie Saoudite, Riyad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik