International
URL courte
5250
S'abonner

Miloš Zeman, président de la République tchèque, rejette les accusations américaines selon lesquelles la Russie aurait tenté d’influencer les résultats du scrutin présidentiel du 8 novembre, tout en notant la similitude de ses convictions avec celles de Trump.

Le président de la République tchèque Miloš Zeman a exclu que les actions de hackers russes aient pu influencer les résultats des élections présidentielles aux Etats-Unis.

Cette déclaration a été réalisée dans une interview au journal Blesk.cz.

«  Les machines de vote utilisées aux Etats-Unis n’ont pas été piratées. Il est possible que des cyber-attaques aient pu conduire à la fuite du contenu du courriel, mais ce contenu est authentique, n’est-ce pas  ? C’est là la question principale. Et les Américains ne sont pas stupides, ils ont fait leur choix entre les candidats avec leur cerveau et n’avaient pas besoin de l’opinion de quelqu’un d’autre  », a indiqué M.  Zeman.

Le chef d’Etat tchèque a également indiqué avoir reçu une invitation à se rendre aux Etats-Unis de la part du président élu Donald Trump, alors que «  ni Barack Obama, ni Hillary Clinton ne l’auraient jamais invité à visiter la Maison Blanche  ».

Selon lui, le prédécesseur de Zeman au poste de président Václav Klaus a tenté en vain d’obtenir une telle invitation pendant 10 ans.

«  Il n’a pas réussi. Moi, j’ai obtenu cette invitation grâce au fait qu’une personne ayant une vision du monde semblable à la mienne est devenu président (des Etats-Unis)  », a-t-il ajouté.

Miloš Zeman a souligné qu’il considérait la future rencontre comme un «  événement international considérable et comme une démarche pour le moins amicale  ».

Selon le leader tchèque, Donald Trump connaît bien la Tchéquie car il a accompagné son épouse Ivana, d’origine tchèque, lorsqu’elle s’est rendue aux funérailles de son père dans ce pays.

«  Il a dit qu’il connaissait bien la République tchèque et que c’était un pays magnifique… Il a lu ma lettre de félicitations  », a indiqué M.  Zeman.

Fait curieux, le journal américain Foreign Policy a proposé à ces lecteurs de deviner l’auteur de certaines déclarations politiques en choisissant entre Zeman et Trump. Selon le président tchèque, ceci prouve la similitude des convictions des deux hommes politiques.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les services secrets US attribuent des adresses aléatoires sur Tor aux «hackers russes»
Trump: les agents ordinaires du FBI ne permettront pas à Clinton de rester impunie
Assange dévoile l’information clé du piratage des démocrates US
«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
Tags:
cyberattaque, hackers, présidence américaine, Ivana Trump, Donald Trump, Milos Zeman, République tchèque, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook