International
URL courte
151703
S'abonner

Le renseignement US a reconnu le récent rapport compromettant pour Donald Trump comme étant un «faux», a annoncé via son compte Twitter le président américain élu lui-même.

À l'approche de son investiture au poste présidentiel, Donald Trump a déclaré que « des sources » au sein des services de renseignement estimaient que le « dossier Trump » était « un faux complet », sans plus de détails.

Mardi 10 janvier, le portail Buzzfeed News a publié un rapport de 35 pages rédigé par un ancien agent du renseignement britannique. Selon ce document, les Russes auraient en leur possession une vidéo datant de 2013 dans laquelle le 45e président des États-Unis se serait livré à des frasques sexuelles avec des prostituées dans une chambre d'hôtel à Moscou.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a par la suite réagi en qualifiant ces informations de « balivernes absolues ».

« La fabrication de tels mensonges est une tentative évidente de faire du tort à nos relations bilatérales avant l'investiture de M. Trump », a-t-il déclaré.

De son côté, le nouveau locataire de la Maison Blanche a diffusé son démenti à travers un tweet laconique: « Fausses informations — une chasse aux sorcières totale! ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Trump ignore CNN et qualifie le site d’info BuzzFeed de «tas d’ordures»
Prostituées, douche dorée, lit d’Obama: enfin des révélations sur le rapport contre Trump!
Trump sur les données sensibles de Moscou contre lui: «Chasse aux sorcières politique»
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Tags:
données compromettantes, rapport, renseignement, présidence américaine, Donald Trump, Dmitri Peskov, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik