International
URL courte
71453
S'abonner

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a résolument réfuté l'idée selon laquelle le déploiement de troupes américaines en Europe n'était pas important militairement et a évoqué en réponse «la course aux armements» que les États-Unis déclenchent.

Les plans américains de déploiement de leurs forces armées sur le Vieux Continent sont potentiellement destructeurs pour la sécurité de la région, a déclaré Maria Zakharova. De plus, Washington initie de facto une nouvelle course aux armements :

« Washington de facto déclenche une nouvelle course aux armements et tente de nous imposer un modèle de relations de confrontation similaires à celles adoptées à l'époque de la guerre froide », a mis en garde la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

« Le plan du déploiement d'envergure des troupes en Europe auquel se livrent les États-Unis possède un énorme potentiel destructeur pour toute l'architecture de sécurité européenne, crée une nouvelle réalité militaro-politique, introduit un grand déséquilibre dans l'équilibre des forces sur le continent et menace de conséquences destructrices à long terme sur l'ensemble euro-atlantique », a-t-elle poursuivi.

Mme Zakharova a rejeté le constat répandu dans les médias mainstream selon lequel le renforcement de la présence militaire américaine en Europe ne jouait pas un rôle significatif du point de vue stratégique. En réalité, à examiner certains projets militaires américains, « les chiffres parlent d'autre chose ».

« Les Américains investissent activement dans le développement de l'infrastructure militaire et du potentiel de déploiement rapide de grandes unités non loin des frontières russes, y compris la modernisation du réseau d'aérodromes capables d'accueillir des avions lourds américains de transport », a précisé Mme Zakharova.

En décembre 2016, un entrepôt appartenant à l'armée de terre américaine aux Pays-Bas a été rouvert, il servira à stocker du matériel militaire lourd. Dans un futur proche, seront mis en place des installations similaires : une en Belgique et deux en Allemagne. Le matériel qui y sera stocké est destiné aux forces armées américaines censées être déployées rapidement « en cas de nécessité ».

Entre-temps, le Pentagone insiste toujours sur le caractère « non permanent » de ces projets militaires. Mme Zakharova a riposté :

« Il s'agit d'un déploiement de longue durée des forces et de l'équipement américain en Europe et on peut à peine le qualifier d'exclusivement défensif ».

Récemment, du matériel militaire américain est arrivé en Allemagne. Cette première partie du matériel militaire, censée équiper une brigade de chars, est arrivée dans le port allemand de Bremerhaven, dans le land de Brême, afin d'être déployée en Pologne et dans les pays baltes — une surprise qui n'a pas été trop appréciée par les élus allemands.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les chars US en Europe font peur aux Allemands
Obsolète, l’Otan ? Berlin pas d’accord avec Trump
Pression de l’Otan sur les frontières russes, un danger selon Moscou
Ex-officier de l’Otan: «la menace russe est inexistante»
Tags:
défense, sécurité, troupes, déploiement, Maria Zakharova, pays baltes, Pays-Bas, Allemagne, Pologne, Europe, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook