Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Syrie: l’administration Trump ne compte pas participer aux pourparlers d’Astana

    © REUTERS/ Jim Urquhart
    International
    URL courte
    Négociations sur la Syrie à Astana (janvier 2017) (26)
    52312262

    L’administration de Donald Trump n’envisage pas de participer aux pourparlers d’Astana sur la Syrie, mais y réfléchira si une invitation lui est envoyée.

    L'équipe du président élu américain ne compte pas participer aux pourparlers sur la Syrie qui se tiendront le 23 janvier prochain à Astana, capitale du Kazakhstan.

    Les Etats-Unis examineront toutefois une invitation éventuelle à la rencontre si elle est officiellement envoyée, a confié à RIA Novosti une source proche du dossier.

    « L'administration de Donald Trump examinera l'invitation aux négociations d'Astana si elle est envoyée officiellement. L'administration ne participera pas aux négociations tant qu'elle n'aura pas formé une vision américaine claire sur la résolution de la crise syrienne », a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

    Le 29 décembre, Vladimir Poutine a annoncé la signature de trois documents relatifs aux efforts de paix en Syrie. Le premier, entre le gouvernement et l'opposition syrienne, introduit un cessez-le-feu sur le territoire syrien. Le deuxième prévoit une série de mesures destinées à contrôler le respect du cessez-le-feu. Le troisième, enfin, annonce la volonté des parties d'entamer des négociations de paix concernant le règlement de la crise syrienne.

    En cas de succès, l'accord de cessez-le-feu devrait constituer la base de négociations politiques entre le gouvernement syrien et l'opposition, que Moscou et Ankara veulent organiser à Astana. Selon le ministère russe de la Défense, les groupes ayant refusé de signer l'accord de cessez-le-feu seront considérés comme terroristes.

    Des pourparlers avec Damas prévus le 23 janvier à Astana accueilleront notamment 27 des 31 groupes de l'opposition syrienne ayant convenu de former une délégation unique qui représentera leurs intérêts lors de la rencontre.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Négociations sur la Syrie à Astana (janvier 2017) (26)

    Lire aussi:

    Président vénézuélien: «Trump ne sera pas pire qu’Obama»
    Répondant à Trump, l’Allemagne conseille aux USA de «produire de meilleures voitures»
    Pour les candidats de gauche, Trump, Poutine, même combat ?
    Trump: «Le Brexit, une chose géniale», l’UE n’étant qu’«un instrument de l’Allemagne»
    Tags:
    guerre, terrorisme, pourparlers, Donald Trump, Syrie, États-Unis, Kazakhstan, Astana
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik