Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    La menace réelle que devrait cibler l'Otan est le terrorisme islamiste, selon Trump

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    Forum économique mondial de Davos (2017) (8)
    7331
    S'abonner

    Le président élu américain Donald Trump n’envisage pas la fin de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) mais veut qu’elle réagisse aux menaces réelles. L'Alliance avait été créée pour faire face à l'URSS, mais cette mission n'est plus actuelle, signale le conseiller de l'homme politique Anthony Scaramucci.

    Le président élu américain Donald Trump ne prône pas la fin de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan), mais veut que l'Alliance réagisse aux menaces réelles, a déclaré le conseiller de l'homme politique Anthony Scaramucci au Forum économique mondial à Davos.

    Trump: «l'Otan est obsolète»
    © REUTERS / Ints Kalnins
    Lors de son discours au forum, M. Scaramucci a signalé que certains commentateurs accusaient M. Trump d'avoir l'intention de détruire l'Otan. Pourtant, comme l'a précisé le conseiller, le président élu américain ne l'a pas dit.

    Selon M. Scaramucci, à l'époque, l'Otan avait été créée pour faire face à l'Union soviétique et au communisme, mais une cette mission n'est plus actuelle, parce que l'Union soviétique n'existe plus.

    « Il faut se concentrer plus attentivement sur la lutte contre le terrorisme islamiste», a déclaré le conseiller.

    Le président élu américain Donald Trump a récemment critiqué l'Otan dans une interview accordée aux quotidiens allemand Bild et britannique The Times. L'homme politique avait qualifié l'Alliance de structure « obsolète ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Forum économique mondial de Davos (2017) (8)

    Lire aussi:

    L'Iran refusera de «renégocier» l'accord nucléaire si Trump le demande
    Conseil européen ou Commission européenne? Pas de différence pour Trump
    Des responsables US appellent Trump à soutenir l'opposition iranienne
    Trump qualifie d’«erreur catastrophique» la politique migratoire de Merkel
    Tags:
    menaces, diplomatie, OTAN, Anthony Scaramucci, Donald Trump, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik