Ecoutez Radio Sputnik
    Yahya Jammeh

    Gambie: les opérations militaires suspendues pour une dernière médiation

    © AP Photo / Sunday Alamba, FILE
    International
    URL courte
    2921
    S'abonner

    La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a suspendu son opération militaire lancée jeudi pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir afin de donner une dernière chance aux efforts de médiation. Si ceux-ci échouent, l’opération sera reprise.

    L'opération militaire en Gambie a été suspendue cette nuit afin d'exploiter la dernière possibilité de régler le conflit par la voie pacifique. Cependant, si Yahya Jammeh persiste dans son refus de céder le pourvoir au nouveau président Adama Barrow, l'intervention se poursuivra, a annoncé la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).

    Il est hors de question que Jammeh soit autorisé à rester dans son pays, mais, si la médiation réussit, il pourra s'exiler dans celui de son choix, a déclaré à la presse Marcel de Souza, président de la Commission de l'organisation, évoquant une possible amnistie, cité par Reuters.

    «Nous pensons que jusqu'à la dernière minute il y a encore une solution par le dialogue», a-t-il déclaré, justifiant devant des journalistes la suspension de l'intervention dite «Opération restauration de la démocratie» lancée jeudi après l'investiture d'Adama Barrow au Sénégal.

    Selon De Souza, 7  000 soldats venus du Sénégal, du Nigeria, du Ghana, du Togo et du Mali participent à l'opération. Des troupes avaient déjà pénétré en Gambie par le sud-est, le sud-ouest et le nord quand l'ordre de s'arrêter leur a été donné.

    L'avancée des soldats reprendra à midi (12h00 GMT) vendredi si Jammeh persiste à refuser de quitter le pouvoir, a poursuivi le responsable de la Cédéao. Et Adama Barrow rejoindra la Gambie dès la fin de l'intervention militaire.

    À New York, le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé à l'unanimité une résolution présentée par le Sénégal appuyant les efforts de la Cédéao pour faire respecter la volonté du peuple gambien.

    À Washington, le département d'État américain a exprimé son soutien à une intervention militaire, soulignant l'importance «  de stabiliser une situation tendue  ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Un premier cas de contamination par le virus Ebola enregistré au Sénégal
    Ebola : le Sénégal ferme ses frontières avec la Guinée
    Tags:
    opération militaire, Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Yahya Jammeh, Gambie, Sénégal
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik