International
URL courte
143476
S'abonner

Quelques heures avant l’investiture de Donald Trump, des célébrités ont manifesté avec des milliers de New-Yorkais, appelant à la mobilisation contre Donald Trump. En outre, des marches sont également prévues dans le monde entier samedi 21 janvier, au lendemain de l’investiture du président élu.

Des milliers de personnes, dont de nombreuses célébrités, notamment le maire de New York Bill de Blasio, des chanteurs, acteurs et metteurs en scène, parmi lesquels Robert de Niro, Cher, Michael Moore, Alec Baldwin et Julianne Moore, ont manifesté jeudi soir devant la Trump Tower à New York afin d'exprimer leur colère face à l'élection du républicain Donald Trump à la présidence.

«  Quoi qu'il arrive, nous Américains, nous New-Yorkais, nous patriotes, resterons unis pour nos droits et pour les droits de nos concitoyens  », a lancé depuis une tribune Robert de Niro, qualifiant le président élu de  «  mauvais exemple pour le pays et cette ville  ».

«  Trump et Pence croient que vous céderez, mais le trait distinctif des New-Yorkais est qu'ils ne cèdent pas et ne plient pas  », a déclaré l'acteur Alec Baldwin, devenu en quelques semaines le plus célèbre caricaturiste du nouveau président américain. Il l'imite en effet chaque semaine à l'antenne de la célèbre émission télévisée Saturday Night Live.

L'investiture de demain «  n'est pas la fin, c'est un début (…) nous allons nous battre ensemble  !  », a affirmé le maire démocrate de New York, Bill de Blasio.

Outre ces célébrités, des femmes, ayant rappelé les accusations à l'encontre de Donald Trump de sexisme, ont décidé de se battre aussi pour protéger leurs droits fondamentaux et rappeler que la distinction entre « droits des femmes  » et « droits des êtres humains  » est injustifiée.

Une manifestation féministe  est prévue à Washington,  samedi 21 janvier, au lendemain de l'investiture du 45e président des États-Unis. Elle sera relayée dans plusieurs pays du monde. De Londres à Paris en passant par Los Angeles, plus de 600 marches appelées «  Sister Marches  » en anglais, ont été recensées.

Les marches ani-Trump ont envahi plusieurs villes américaines depuis son élection. Pourtant, le 17 janvier, le Washington Times a rapporté que dans 20 villes américaines, certaines manifestations pourraient être payées. Le journal a même cité une liste de prix concrète: 2  500 dollars par mois et 50 dollars de l'heure pour une participation directe aux rassemblements.

​Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Investiture de Trump: des bikers assureront la sécurité avec un «mur de viande»
Vague de manifestations anti-Trump à travers les USA (vidéos)
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Tags:
manifestation, Donald Trump, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik