Ecoutez Radio Sputnik
    Le Dalaï-lama espère appelle à un dialogue Poutine-Trump pour la paix dans le monde

    Le Dalaï-lama appelle à un dialogue Poutine-Trump pour la paix dans le monde

    © AFP 2019 Lobsang Wangyal
    International
    URL courte
    16117

    Servir ensemble la cause de la paix: le maître spirituel des Tibétains fonde de grands espoirs sur la coopération entre le nouveau président américain et le chef d’État russe.

    « Le XXIe siècle doit être un siècle de dialogue », estime le Dalaï-lama. Le chef spirituel bouddhiste, qui regarde l'arrivée au pouvoir de Donald Trump d'un œil plutôt positif, espère que le nouveau chef de la Maison Blanche travaillera avec son homologue russe pour assurer la paix dans le monde.

    Cité par le quotidien indien The Hindu, le Dalaï-lama a affirmé qu'à l'époque actuelle, le monde avançait vers la paix et la non-violence et a salué le rôle du multilatéralisme, particulièrement au sein de l'Union européenne.

    Commentant début janvier l'élection de Donald Trump à la Maison blanche, le chef religieux a assuré qu'« il n'y avait pas de quoi s'inquiéter » et qu'une « ère de paix règnerait » sous la présidence du républicain.

    Le 14e Dalaï-lama Tenzin Gyatso, considéré comme le chef spirituel des bouddhistes du monde entier, s'est enfui du Tibet suit à l'échec d'un soulèvement contre les autorités chinoises en 1959. Il vit avec ses adeptes dans la ville indienne de Dharamsala où le « gouvernement tibétain en exil » opère. En mars 2011, le Dalaï-lama a renoncé à tout rôle politique, ce qui n'a pas calmé les tensions avec la Chine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Quand le Dalaï-lama parodie Donald Trump
    Rencontre entre Obama et le dalaï-lama: Pékin voit rouge
    Pour le dalaï-lama, il y a trop de migrants en Europe
    Tags:
    paix, Donald Trump, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik