International
URL courte
Négociations sur la Syrie à Astana (janvier 2017) (26)
9211
S'abonner

La Russie, la Turquie et l'Iran comptent faire un distinguo entre les terroristes et les groupes d'opposition armés et réaffirment leur intention de lutter main dans la main contre Daech et le Front al-Nosra.

Les participants de la rencontre d'Astana continuent de travailler sur le document qui devrait être adopté au terme des pourparlers d'Astana, dont les points-clés sont la distinction entre les terroristes et les groupes d'opposition armés, ainsi que la lutte conjointe contre Daech et le Front al-Nosra.

«  L'Iran, la Russie et la Turquie réaffirment leur intention de lutter conjointement contre Daech et le Front al-Nosra et à distinguer ces derniers des groupes d'opposition armés  », est indiqué dans le document.

Une délégation de Damas et les représentants de 15 groupes d'opposition tiennent lundi 23 janvier le premier tour de pourparlers à Astana. Le gouvernement syrien et l'opposition se sont rassemblés dans une même pièce autour de la table de négociations.

L'opposition armée n'a pas désigné de chef de la délégation, cependant les représentants de tous les groupes qui participent aux négociations sont là

Bien que la méfiance mutuelle persiste entre les parties du conflit syrien, les négociations sont tout de même en cours, précise le diplomate.

Les pourparlers d'Astana dureront deux jours. Ils se déroulent avec la participation des délégations russe, iranienne, turque et en présence de l'ambassadeur américain et de l'émissaire de l'Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Négociations sur la Syrie à Astana (janvier 2017) (26)

Lire aussi:

Coup d’envoi des pourparlers sur la Syrie d’Astana
À Astana, la délégation turque conduite par un vice-ministre
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Tags:
terrorisme, distinguo, opposition, pourparlers, Etat islamique, Front al-Nosra, Turquie, Iran, Russie, Astana, Kazakhstan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook