International
URL courte
0 77
S'abonner

Le Musée londonien de la science (Science Museum) a acheté l’appareil de descente du vaisseau spatial russe Soyouz TMA-19M qui selon le directeur du musée devrait symboliser le rôle du Royaume-Uni et de ses astronautes dans l’exploration de l’espace.

L’appareil de descente du vaisseau spatial russe Soyouz TMA-19M ayant acheminé sur Terre un équipage international, y compris l’astronaute britannique Timothy Nigel Peake, fait désormais partie des pièces du Musée londonien de la science.

Le Soyouz TMA-19M a été lancé vers la Station spatiale internationale (ISS) en décembre 2015 avec à son bord le commandant du vaisseau Iouri Malentchenko, l’astronaute américain Timothy Copra et le Britannique Timothy Peake. En juin 2016, le vaisseau a atterri en toute sécurité au Kazakhstan. C’est le premier vaisseau piloté de la collection britannique nationale de techniques spatiales à avoir voyagé dans l’espace.

L’astronaute Timothy Peake en personne, ainsi que les représentants du musée, des secteurs spatiaux et des gouvernements des deux pays, ont participé à la cérémonie consacrée à l’acquisition de la nouvelle pièce de musée.

Les participants ont convenu que l’organisation d’expositions liées à l’espace et le développement des expositions contribueraient à attirer plus de jeunes vers ce secteur et à rendre l’enseignement scientifique et les sciences exactes plus populaires.

« Nous utilisons ensemble les bénéfices que représentent les années croisées nationales d’éducation et de science nationales pour que nos étudiants, nos élèves et nos chercheurs connaissent mieux les possibilités, les progrès accomplis par leurs partenaires et pour que l'on trouve des moyens de coopération », a déclaré le vice-ministre russe de l’Éducation et de la Science Veniamine Kaganov.

Le secrétaire d'État aux Affaires, à l'Énergie et à la Stratégie industrielle Greg Clark a pour sa part souligné l’importance de l’appui du secteur des technologies de pointe pour l’éducation des enfants et des jeunes.

De son côté, l’astronaute britannique a évoqué certains détails du vol, notamment l’atterrissage qui selon lui avait été « doux », ajoutant néanmoins qu’il se souviendrait de ce moment toute sa vie.

Fait curieux, le directeur du Musée de la science Ian Blatchford a reconnu que cet appareil russe avait été acheté pratiquement « par hasard ». En tous cas, son acquisition était plutôt inattendue. Selon lui, en été, les responsables du musée ont demandé au propriétaire de l’appareil, la compagnie spatiale russe Energia, s’il était à vendre et ont été assez étonnés d’obtenir rapidement l’aval de cette entreprise.

Selon le directeur du musée, l’appareil doit symboliser le rôle du Royaume-Uni et de ses astronautes dans l’exploration de l’espace.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Instagram en apesanteur: les photos étonnantes d’un cosmonaute depuis l’ISS
La Russie testera un bras mécanique spatial sur l'ISS
ISS: l'astronaute français Thomas Pesquet joue au «Mannequin Challenge»
Opération anti-drogue à Avignon: un policier mortellement blessé lors des tirs
Tags:
ISS, capsule spatiale, achat, musée, Musée de la science (Londres), Timothy Peake, Royaume-Uni, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook