Ecoutez Radio Sputnik
    La frontière germano-autrichienne

    Sondage en Autriche: 40% des migrants pour la suprématie des lois religieuses

    © REUTERS / Michaela Rehle
    International
    URL courte
    6219
    S'abonner

    Un sondage réalisé par l’Académie autrichienne des sciences dévoile que 40% des migrants dans le pays estiment que leur religion prime sur les lois laïques.

    Un sondage réalisé par l'Académie autrichienne des sciences et dont les résultats ont été rendus publics par le journal The Daily Mail (Mail Online) montre que 40 % des migrants interrogés en Autriche estiment que les lois religieuses sont plus importantes que les lois laïques.

    900 migrants ont participé à ce sondage. Près de 40 % des personnes interrogées estiment que la population européenne est trop libérale concernant son style de vie et a trop de libertés.

    Selon ce sondage, qui a été commandé par le ministère autrichien des Affaires étrangères, 20 % des personnes interrogées estiment que les femmes ne doivent pas être admises au travail.

    80 % des sondés estiment que les hommes et les femmes sont égaux, mais que les femmes musulmanes devraient couvrir leur tête et leur corps en Autriche.

    Ces dernières années, l'Autriche a été confrontée à un important flux migratoire. Un grand nombre de migrants sont arrivés dans le pays en 2015 et au début de 2016, après avoir traversé la Turquie et les Balkans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’Allemagne a expulsé 80.000 migrants en 2016
    Des migrants syriens vendent leurs reins pour fuir en Europe
    Espagne: un millier de migrants à l'assaut de la clôture de Ceuta
    Juncker: ne pas fermer l’Europe aux migrants après l’attaque de Berlin
    Tags:
    crise migratoire, migrants, Autriche, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik