Ecoutez Radio Sputnik
    Les détenteurs de cartes vertes également touchés par le décret de Trump sur l’immigration

    Les détenteurs de cartes vertes également touchés par le décret de Trump sur l’immigration

    © AFP 2019 PAUL J. RICHARDS
    International
    URL courte
    Réactions au décret antiterroriste de Donald Trump (23)
    26448

    Le décret suspendant le programme d'admission des réfugiés et interdisant l’accès au territoire américain aux visiteurs en provenance de plusieurs pays à majorité musulmane signé par Donald Trump touchera également les détenteurs de «cartes vertes».

    La décision du président américain de suspendre l'entrée sur le territoire des États-Unis des ressortissants de six pays musulmans (Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan et Yémen, selon Reuters) a déjà eu quelques répercussions. Ainsi, cinq citoyens irakiens et un ressortissant yéménite n'ont pas été admis samedi à embarquer sur un vol le Caire-New York de la compagnie aérienne EgyptAir, selon les médias égyptiens. 

    Selon la déclaration du ministère de la Sécurité nationale, citée par Reuters, le décret toucherait aussi les détenteurs de cartes vertes (cartes d'immigration).

    En outre, la compagnie Google a pris la décision de rappeler dans les plus brefs délais ses collaborateurs d'origine étrangère qui sont actuellement en mission, selon l'agence Bloomberg.

    Le nouveau décret sur la « protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis » pourrait influencer le destin d'une centaine de collaborateurs originaires des pays musulmans visés qui travaillent dans les départements de la compagnie aux États-Unis, mais se trouvent actuellement en mission à l'étranger ou pour raisons personnelles.

    Selon la source au sein de la compagnie, certains des collaborateurs ont essayé de rentrer aux États-Unis avant que le décret n'entre en vigueur. La direction a demandé à tous les collaborateurs à l'étranger de s'adresser aux départements de la compagnie spécialisées dans les questions de sécurité, les voyages et l'immigration afin d'obtenir du soutien.

    « Nous sommes inquiets de l'influence de ce décret et de toutes les initiatives qui introduisent des restrictions pour les collaborateurs de Google et leurs familles ou mettent des freins à l'arrivée aux États-Unis de personnes talentueuses », a déclaré la représentante de la compagnie.

    Selon Ava Benach, cofondateur de la compagnie juridique Benach Collopy spécialisée dans la législation migratoire, on ne sait pas encore exactement l'impact que le décret de Trump aura sur les citoyens des pays musulmans en possession d'un visa de travail ou d'une carte de séjour valide.

    Le nombre de réfugiés que les États-Unis s'engagent désormais à accueillir est plafonné à 50 000, toutes nationalités confondues, alors que depuis le début de l'année financière (octobre 2016), le pays en a déjà accepté près de 30 000. À titre de comparaison, l'administration de Barack Obama s'était donnée pour objectif d'accepter 100 000 réfugiés en 2017.

    Les mesures annoncées ce vendredi figuraient en bonne place dans la campagne électorale de Donald Trump, qui avait un temps évoqué d'interdiction de l'accès aux États-Unis à tous les musulmans.

    La guerre civile en Syrie et les violences en Irak, deux pays où Daech a conquis des territoires entiers, ont provoqué un afflux de réfugiés dans le monde et notamment en Europe.

    S'agissant de la seule Syrie, la suspension du programme d'accueil des réfugiés restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre, Donald Trump ajoutant toutefois qu'une priorité sera accordée aux minorités religieuses, ce qui favorisera les chrétiens de Syrie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Réactions au décret antiterroriste de Donald Trump (23)

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Poutine liste les menaces qui pèsent sur le monde à cause de la confrontation irano-américaine
    Tags:
    immigration, réfugiés, Google, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik