Ecoutez Radio Sputnik
    Missile américain Trident II

    Échec d'un tir de missile balistique étouffé par le Pentagone en 2011

    © Flickr/ National Museum of the U.S. Navy
    International
    URL courte
    234230471

    Le Pentagone aurait fait passer sous silence l'échec d'un tir de missile balistique Trident II D5.

    Les militaires américains auraient étouffé l'échec d'un tir d'essai de missile balistique Trident en 2011, annonce le journal The Sunday Times se référant à une source poche au Pentagone.

    Selon la source, la cause de l'échec n'est pas précisée, mais les concepteurs du missile ont obtenu 269 millions de dollars supplémentaires pour parer d'urgence les défaillances dans le système de guidage des missiles.

    Le journal poursuit en rappelant que les défaillances dans le système de guidage des Trident II D5 sont assez fréquentes. Elles peuvent être provoquées par des réactions chimiques se déroulant à l'intérieur du missile lors de son stockage de longue durée.

    Selon les documents publiés par le Pentagone, les autorités ont dépensé au total plus de 1,75 milliard de dollars pour parer les défaillances des missiles en passe de devenir obsolètes.

    La semaine dernière, le Sunday Times a annoncé que le gouvernement britannique avait caché pendant plusieurs mois l'échec d'un lancement d'essai d'un missile balistique capable de transporter une ogive nucléaire.

    L'incident a eu lieu en juin 2016 au large des côtes de Floride. En raison d'une défaillance, le missile Trident IID5, lancé depuis un sous-marin, a perdu le cap.

    L'administration de David Cameron a pris la décision de faire passer sous silence l'échec du lancement, de peur que les parlementaires ne rejettent le programme d'État lors des audiences sur la modernisation des forces nucléaires.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Theresa May informée de l'échec du Trident avant le vote du parlement
    Programme Trident: le britannique McNeilly rompt le silence
    Tags:
    échec, Trident II, Pentagone, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik