International
URL courte
3113
S'abonner

Après la libération de Mossoul et la victoire sur Daech, la question de l'indépendance se posera avec acuité aux Kurdes d’Irak. Le conseiller du chef du parlement du Kurdistan irakien a annoncé à l'agence Sputnik une initiative présidentielle visant à résoudre les conflits internes du peuple kurde.

Selon le conseiller du chef du parlement du Kurdistan irakien, Tarik Jaugar, tous les efforts du gouvernement régional sont axés sur le rapprochement entre les différents partis, en premier lieu entre les deux principales forces politiques: le Parti démocratique du Kurdistan (PDK) irakien à Mossoul et l'Union patriotique du Kurdistan (UPK).

Selon l'expert, les principaux partis politiques kurdes mènent à l'heure actuelle des négociations. En outre, ils ont déjà organisé plusieurs rencontres.

«  Nous espérons que tous les efforts mis en œuvre seront couronnés de succès et parviendront à la réconciliation rapide des forces régionales, à la réouverture des institutions officielles. C'est le peuple qui souffre le plus des conflits politiques  », a déclaré Tarik Jaugar à Sputnik.

L'objectif principal qui se dresse devant les forces politiques kurdes, c'est la conception d'une nouvelle politique qui permettrait d'unir toutes les forces du parlement kurde et celles qui n'en font pas partie.

Tarik Jaugar indique que la chose la plus importante pour le Kurdistan est de choisir sa voie historique et le système politique correspondant. C'est pourquoi, selon l'expert, toutes les forces politiques devraient abandonner leurs différends et leurs griefs réciproques dans l'intérêt de la région.

Après la victoire sur Daech, le Kurdistan voudra réexaminer ses relations avec le gouvernement irakien, ce qui ne sera possible que s'il est uni, estime l'analyste.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L’est de Mossoul libéré de Daech
La Russie dans le rôle de médiateur entre les partis kurdes en Syrie
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
indépendance, unification, Etat islamique, Union patriotique du Kurdistan (UPK), Parti démocratique du Kurdistan (PDK), Kurdistan irakien, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook