Ecoutez Radio Sputnik
    Ursula von der Leyen

    La Bundeswehr sous le feu de la critique: 10 scandales retentissants

    © Flickr/ Bundeswehr/Kai-Axel Döpke
    International
    URL courte
    145727461

    La défense allemande est manifestement mal en point, et les scandales qui éclatent dans la Bundeswehr en témoignent.

    Après un récent scandale survenu dans la caserne d'une unité d'élite à Pfullendorf, dans le Bade-Wurtemberg, la Bundeswehr s'est retrouvée sous le feu de la critique. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas la première fois, loin s'en faut, que l'armée allemande attire une attention « particulière » de l'opinion. Sputnik évoque dix gros scandales impliquant les forces armées de l'Allemagne.

    1 — Humiliations sexuelles

    Selon les médias, en 2006, plusieurs sous-officiers dans une caserne située dans la ville de Niederauerbach ont été soumis à une torture sexuelle et des humiliations en public quand leurs « camarades de combat » les obligeaient à se déshabiller complètement pour se moquer d'eux. Un jour, les tortionnaires ont mis des fruits secs dans l'anus d'un malheureux avant de le frapper sur les fesses avec une rame. Deux ans plus tard, le capitaine qui avait passé ces incidents sous silence a été condamné à une amende de 2 000 euros.

    2 — Outrages lors de la formation

    D'après l'hebdomadaire Der Spiegel, en 2004, dans la ville de Coesfeld (land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie), des outrages étaient en cours dans une compagnie en formation. Au cours d'un entraînement de libération d'otages, les élèves étaient ligotés pendant les « interrogatoires » et roués de coups violents, y compris par des pieds. Par la suite, quelques instructeurs ont été jugés et condamnés à des peines de prison avec sursis.

    3 — Profanations en Afghanistan

    Des crânes humains profanés
    Des crânes humains profanés

    En 2006, selon Die Zeit, quelques soldats de la Bundeswehr ont profané un crâne humain. Des photos présentent ce crâne bien blanchi et posé sur un véhicule de transport de troupes, ou tenu par un soldat qui, dans un geste nécrophile, exhibe le trophée et le rapproche de sa verge brandie. À l'époque, une enquête a été menée contre 20 soldats en service et démobilisés.

    4 — Fusils qui tirent de travers quand ils chauffent

    Soldats de la Bundeswehr
    © REUTERS/ Fabrizio Bensch
    Soldats de la Bundeswehr

    En 2012, Der Spiegel a indiqué pour la première fois des défauts du fusil d'assaut H&K G36. Cette arme tire de travers quand elle chauffe. En mars 2015, même la ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen a admis la présence de ce problème. Le fabriquant Heckler & Koch du Bade-Wurtemberg a toutefois rejeté cette critique. Néanmoins, en avril 2015, il a été décidé de renoncer à cette modification du fusil et de remplacer les 170 000 exemplaires dans la Bundeswehr.

    5 — Capacité opérationnelle insuffisante des avions de combat

    Avions Tornado
    © REUTERS/ Fabian Bimmer
    Avions Tornado

    En novembre 2016, Reuters annonçait que la Bundeswehr se plaignait d'une capacité opérationnelle insuffisante des chasseurs Tornado et Eurofighter. Ainsi, en 2015, rien que 52 % des Eurofighter et seulement 44 % des Tornado se trouvaient en état de décoller, affirmait l'agence, se référant au rapport approprié du ministère allemand de la Défense. Le « standard » est de 70 % de tous les avions.

    6 — Problèmes avec les avions de transport C-130 et A400M

    Avion de transport A400M
    © REUTERS/ Fabrizio Bensch
    Avion de transport A400M

    Le Welt am Sonntag annonçait en octobre 2016 que la Bundeswehr avait de multiples problèmes avec les avions de transport militaires C-130J, fabriqués par l'américain Lockheed Martin, et A400M développés par Airbus. Ces appareils rencontrent bon nombre de problèmes techniques, notamment concernant leurs moteurs, et les livraisons accusent par conséquent un retard considérable.

    7 — Incirlik : tous les Tornado de la Bundeswehr en panne

    Base aérienne turque d'Incirlik
    Base aérienne turque d'Incirlik

    Toujours en octobre 2016, l'Allemagne a dû renoncer à la participation des avions de reconnaissance Tornado dans les opérations en Syrie et en Irak à cause de pannes techniques. Selon le Bild, les six appareils transférés sur la base aérienne turque d'Incirlik appartenaient à la dernière version ASST A3.

    8 — Un casque en kevlar et un boulon noir

    Soldats de la Bundeswehr
    © Flickr/ Andreas Nowak
    Soldats de la Bundeswehr

    Il s'avère que des problèmes peuvent surgir même avec des objets aussi simples qu'un casque militaire. Utilisé par la Bundeswehr, le casque standard M92 est composé de 29 couches de kevlar et est appelé à protéger le soldat contre les éclats de grenades. Il paraît assez solide, mais les apparences sont souvent trompeuses, et les médias l'ont signalé en 2015. Un petit boulon noir s'est retrouvé à l'origine du problème. Selon la Bundeswehr, il n'était pas suffisamment solide. Aussi, ces casques ne pouvaient-ils être utilisés qu'en Allemagne.

    9 — Violation des règles d'engagement des forces de l'Otan et près de 150 victimes

    En 2009, l'Otan a bombardé, à la demande d'un colonel allemand, deux camions-citernes dérobés par les talibans près de Kunduz, en Afghanistan. Le Bild affirme que l'officier a ordonné l'attaque, sans pouvoir exclure formellement la présence de civils, ce qui est contraire aux règles d'engagement de l'Alliance. Comme résultat, 142 personnes, dont des civils, ont été tuées.

    10 — EuroHawk : des drones-espions jamais autorisés à voler, faute de certification

    Drones EuroHawk
    Drones EuroHawk

    Selon Der Spiegel, en 2013, à cause du scandale d'espionnage EuroHawk, Thomas de Maizière, alors ministre allemand de la Défense, a risqué de perdre son poste. Son ministère avait acheté en 2007 des drones américains pour 550 millions d'euros. Les appareils ne seront jamais autorisés à voler, faute de certification.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La fierté de la Bundeswehr prend l'eau!
    Des centaines d'Allemands cherchent à quitter la Bundeswehr
    Merkel annonce la hausse des dépenses de défense, la Bundeswehr dément
    Tags:
    Tornado ECR, Eurofighter typhoon, Bild, Bundeswehr (armée allemande), Spiegel, Airbus Defence and Space, Sputnik, Thomas de Maizière, Ursula von der Leyen, Pfullendorf, Bade-Wurtemberg, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Afghanistan, Syrie, Irak, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik