International
URL courte
1731093
S'abonner

Le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu Vitali Tchourkine a riposté aux déclarations de son homologue américaine Nikki Haley sur la Crimée en citant un extrait de la Constitution américaine.

Bien que le président américain Donald Trump ait affiché une volonté de travailler avec Moscou « sans phobies », sa nouvelle ambassadrice à l'Onu Nikki Haley a ouvertement « condamné les actions agressives de la Russie » en Ukraine dans son discours devant le Conseil de sécurité. Elle a affirmé que les sanctions contre Moscou seraient maintenues « jusqu'à ce que la Russie redonne le contrôle de la péninsule à l'Ukraine ».

« À cet égard, on ne peut pas se permettre d'oublier ces paroles historiques contenues dans la Constitution des États-Unis: "Nous, le peuple". Le peuple de Crimée a très clairement exprimé sa volonté lors du référendum », a rétorqué le représentant permanent russe.

La représentante permanente des États-Unis a en outre assuré Kiev que la nouvelle administration américaine ne reconnaîtrait pas la séparation de la Crimée de l'Ukraine et son intégration à la Russie, a annoncé mercredi l'ambassadeur ukrainien auprès des Nations unies Vladimir Eltchenko.

Le 16 mars 2014, les autorités de la Crimée et de la ville de Sébastopol ont organisé un référendum sur la réunification avec la Russie. 96,7 % des Criméens et 95,6 % des habitants de Sébastopol se sont prononcés pour la réunification.

Le 18 mars 2014, le président russe Vladimir Poutine a signé l'accord sur l'intégration de la Crimée et de Sébastopol à la Russie et le 21 mars, le document a été ratifié par l'Assemblée fédérale.

Kiev refuse de reconnaître le rattachement de la Crimée à la Russie malgré les résultats sans appel du référendum.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Crimée n’est pas ukrainienne, Freedom House le confirme
Un monument au président US Roosevelt bientôt érigé en Crimée
Marine Le Pen officiellement conviée en Crimée
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
Tags:
réponse, adhésion, Nikki Haley, Matthew Rycroft, Royaume-Uni, Crimée, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook