Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May

    Les terroristes peuvent suivre les vols de Theresa May en direct

    © AFP 2019 Daniel LEAL-OLIVAS
    International
    URL courte
    13134
    S'abonner

    N’importe qui peut suivre en direct les avions à bord desquels se déplace la première ministre britannique Theresa May, y compris les terroristes. Quid de la sécurité nationale du Royaume-Uni?

    Les terroristes sont en mesure de déterminer l'emplacement exact de la première ministre britannique Theresa May, les données sur ses déplacements par avion étant publiées sur Internet, écrit le journal britannique The Daily Mail.

    À en croire le quotidien, le transpondeur installé à bord de son avion transmet les informations en temps réel vers un site Web à accès libre, ce qui fait de la première ministre une « cible volante de prédilection » pour les terroristes. Concernant les données récupérées, il s'agit notamment de l'altitude du vol et de la vitesse de l'aéronef, précise le journal.

    Il est à noter qu'habituellement, les déplacements des militaires et des hommes politiques ne relèvent pas du domaine public, contrairement à ceux de l'aviation civile.

    D'après l'ancien PDG du Centre national antiterroriste, Chris Phillips, un tel transpondeur constitue une « possibilité idéale pour les terroristes d'obtenir toutes les informations nécessaires ». De son côté, il a qualifié cet état de choses comme « irresponsable ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Theresa May appelée à réaliser un Brexit rapide
    Le parlement UK vote pour donner à Theresa May le droit d'appliquer l'article 50
    Brexit: Theresa May met au pas l'Écosse et le Pays de Galles
    Tags:
    avions, terrorisme, Theresa May, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik