Ecoutez Radio Sputnik
    manifestants à Madrid pour dénoncer l'escalade du conflit dans l'Est de l'Ukraine.

    En Espagne, une manif pour la rupture des relations entre Madrid et Kiev (vidéo)

    © Youtube, capture d'écran
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (85)
    26462
    S'abonner

    Plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblées dimanche soir devant le ministère des Affaires étrangères afin de demander au gouvernement espagnol de cesser de soutenir «directement ou indirectement» les autorités ukrainiennes et de rompre toutes ses relations diplomatiques, politiques et militaires avec Kiev.

    Brandissant de photos de localités détruites dans l'Est de l'Ukraine et criant des slogans comme « Kiev frappe des civils. Le Donbass résiste », « Le Donbass gagnera! », « Fascisme hors du Donbass! », des dizaines de manifestants se sont réunis devant le ministère des Affaires étrangères, dans le centre de Madrid, pour dénoncer l'escalade du conflit dans l'Est de l'Ukraine.

    « Nous demandons au gouvernement espagnol de rompre ses relations diplomatiques avec le gouvernement ukrainien », a déclaré à Sputnik Angeles Maestro, l'organisateur de la manifestation.

    En outre, les militants ont exigé des autorités espagnoles qu'elles « arrêtent leur soutien politique et militaire, accordé directement et indirectement, par l'intermédiaire de l'UE et l'Otan » au gouvernement ukrainien.

    Les manifestants espagnols mettent en cause les autorités de Kiev, qui, à leur avis, « ont lancé une opération répressive contre la population civile du Donbass, violant ainsi les accords de Minsk, qui prévoient d'abandonner l'utilisation d'armes lourdes ». Selon Angeles Maestro, les manifestants accusent également l'UE « de complicité avec un gouvernement formé à la suite d'un coup d'État ».

    Depuis le 29 janvier, la situation sur la ligne de contact dans le Donbass s'est aggravée. Les parties en conflit s'accusent mutuellement d'intensifier le pilonnage et de tentatives d'effectuer une offensive sur la ligne de front à proximité de Donetsk. Pourtant, la mission des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui séjourne ces temps-ci dans plusieurs localités de cette région, fait mine de ne pas remarquer l'aggravation de la situation.

    Ainsi, Kiev a récemment déployé des chars dans la ville d'Avdeïevka, à six kilomètres de Donetsk, foulant aux pieds les accords de Minsk, qui imposent le retrait des armements lourds de la ligne de démarcation. Néanmoins, pour l'OSCE, l'apparition de ces chars a passé inaperçue.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (85)

    Lire aussi:

    Reprise des violences dans le Donbass: l’explication de Savtchenko
    Onu: Kiev doit verser les pensions de retraite à tous les habitants du Donbass
    La guerre dans le Donbass pour motiver Trump à subventionner Kiev
    Tags:
    escalade, relations diplomatiques, accords de Minsk, manifestation, Madrid, Espagne, Kiev, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik