Ecoutez Radio Sputnik
    Une ambulance. Image d'illustration

    Des manifestants anti-Trump barrent la route à une ambulance

    © AFP 2019 KAREN BLEIER
    International
    URL courte
    32130
    S'abonner

    Ce weekend, une centaine de manifestants de l’État du Connecticut ont empêché une ambulance de transporter un homme gravement malade à l’hôpital. Le mécontentement des Américains pour Donald Trump est loin de se terminer.

    Un écolier US se fait rosser pour avoir porté sa casquette Trump
    © AFP 2019 SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
    Les opposants à la politique de Donald Trump ont bloqué une route et retardé une ambulance qui transportait un homme gravement malade, annonce Associated Press.

    L'incident s'est déroulé ce weekend à New Haven, dans l'État du Connecticut, au cours d'une des nombreuses manifestations provoquées par le nouveau décret présidentiel sur l'immigration.

    Pendant que les autorités de la ville tentaient de libérer la voie, les médecins ont dû procéder à une opération d'urgence sur le patient gravement malade, à bord même de l'ambulance. On ignore son état de santé actuel.

    Ce n'est pas la première fois que les Américains manifestent leur frustration vis-à-vis de la politique du nouveau président américain. Mais il est évident que ce sont les civils qui pâtissent le plus de toutes ces manifestations, plutôt que M. Trump lui-même.

    Dernièrement, dans l'État du Missouri, un gamin de 12 ans s'est fait passer à tabac par ses camarades qui n'avaient pas apprécié sa casquette rouge arborant le fameux slogan de la campagne de Trump « Rendre à l'Amérique sa grandeur ».

    La situation s'est aggravée depuis le moment où le nouveau président américain Donald Trump a signé le 20 janvier un décret intitulé « Sur la protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis ». Le document interdit l'entrée à tous les réfugiés, quelle que soit leur origine, pendant 120 jours (de façon indéfinie pour les réfugiés syriens), ainsi qu'à tous les ressortissants de sept pays à majorité musulmane et suscitant une préoccupation particulière de Washington, pendant 90 jours: Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Aux États-Unis, les protestations anti-Trump se poursuivent
    Les protestations contre l'élection de Trump dégénèrent aux USA
    #NotMyPresident: protestations après la victoire de Trump
    Tags:
    anti-Trump, politique, manifestation, Associated Press, Donald Trump, Connecticut, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik