Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Syrie: la démarcation des régions contrôlées par Daech et al-Nosra presque achevée

    © Sputnik . Michael Alaeddin
    International
    URL courte
    10370

    La réunion organisée à Astana, au Kazakhstan, par Moscou, Téhéran et Ankara a été «positive». Les trois pays sont presque parvenus à définir les régions contrôlées par Daech et al-Nosra, ce qui contribuera dans un proche avenir à faire un distinguo entre les terroristes et les groupes d'opposition armés.

    Lors de la réunion organisée à Astana, la Russie, l'Iran et la Turquie ont uni leurs efforts et sont parvenus ce mardi à la définition des régions contrôlées par Daech et al-Nosra en Syrie, a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major russe Sergueï Roudskoï.

    « Lors de la réunion à Astana, le travail sur la définition des régions contrôlées par les groupes terroristes Daech et al-Nosra est presque terminé. Actuellement, il y a certaines différences insignifiantes qui seront bientôt ajustées », a Sergueï Roudskoï.

    Selon le général, ce travail permettra enfin de faire un distinguo entre les terroristes et les groupes d'opposition armés.
    Sergueï Roudskoï a également noté la présence à la réunion des représentants de la Jordanie, qui ont donné des détails sur la situation dans le sud de la Syrie.

    « Ils (les représentants de la Jordanie, ndlr) ont souligné que la grande majorité des groupes armés se prononçaient pour le cessez-le-feu, et ceux qui n'y avaient pas encore adhéré étaient prêt à le faire dans un proche avenir », a indiqué le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major russe.

    Le premier tour des négociations consacrées à la situation en Syrie a eu lieu le 23 janvier 2017 à Astana, au Kazakhstan. À huis clos, les parties en conflit ont cherché à renforcer la fragile trêve en vigueur depuis fin décembre sous le parrainage de la Russie, qui représente les intérêts de Damas, et de la Turquie, garante de l'opposition. La rencontre, qui s'est déroulée en totale coordination avec les efforts des Nations unies, a accueilli 27 des 31 groupes de l'opposition syrienne qui ont convenu de former une délégation unique.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Règlement syrien: Damas prêt à un «Astana-2»
    Moscou, Téhéran, Ankara s’engagent à faire un distinguo entre opposition et terroristes
    Tags:
    distinguo, terrorisme, Front al-Nosra, Etat islamique, Astana, Kazakhstan, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik