International
URL courte
Par
14697
S'abonner

La CIA peut remercier la rédactrice en chef de RT et de Sputnik. Alors que l’agence de renseignement, connue pour sa paranoïa anti-russe, semble en panne d’inspiration, elle lui signale qu’un journaliste travaillant pour RT ressemble à Donald Trump comme deux gouttes d’eau. N’est-ce pas la preuve de l’ingérence russe dans les affaires des USA?

Margarita Simonian, rédactrice en chef de RT et de Sputnik, a trollé la CIA en appelant à « faire attention » à un jeune journaliste travaillant pour RT.

« Il s’avère qu’un jeune Trump travaille pour nous. CIA, faites attention à lui », a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

​La méchante Main du Kremlin, qui s’immiscerait dans les affaires des gentils États-Unis était l’une des bases de la communication et même de l’identité de l’administration Obama et de ses services spéciaux. Ces derniers sont allés jusqu’à affirmer lors de la campagne électorale que la Russie, ayant prétendument favorisé Donald Trump, aurait également tenté d’influencer les élections présidentielles en piratant des sites Web gouvernementaux américains.

En octobre dernier, les services spéciaux américains ont ouvertement accusé Moscou de tenter d’influencer le cours des élections, sans apporter la moindre preuve tangible de l’implication de la Russie, prétextant la confidentialité.

Ils ont néanmoins reconnu par la suite que les hackers n’étaient pas parvenus à accéder aux systèmes électoraux américains.

Plus tard, la Maison-Blanche a reconnu ne pas avoir détecté d’attaques de hackers le jour de l’élection.

Moscou a à plusieurs reprises démenti ces allégations, que Donald Trump a également qualifiées d’absurdes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

«Les médias allemands devraient prendre exemple sur RT et Sputnik»
Margarita Simonian: le Sunday Times trompe les annonceurs de RT
RT dénonce la pression exercée par YouTube sur la chaîne
Facebook autorise de nouveau RT à poster du contenu après 24h d'interdiction totale
Facebook bloque la page RT anglaise!
Tags:
services spéciaux, attention, chaîne de télévision russe RT, CIA, Sputnik, Margarita Simonian, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook