Ecoutez Radio Sputnik
    Presidente da Síria, Bashar Assad, faz um discurso durante uma entrevista com uma agência de notícias cubana

    Rapport d’Amnesty International: une intox montée de toutes pièces selon Assad

    © REUTERS / SANA
    International
    URL courte
    15274

    Bachar el-Assad a joint sa voix à celle du gouvernement syrien qui a rejeté en bloc les accusations du rapport d’Amnesty International publié mardi sur des exécutions extrajudiciaires dans une prison près de Damas, les qualifiant de «totalement fausses».

    « Une organisation doit avoir honte de publier un tel rapport sans avoir la moindre preuve », a réagi le président syrien Bachar el-Assad, signalant que le rapport était fondé sur des « interviews » et non pas sur des preuves.

    « Quand il vous faut écrire un rapport, vous avez besoin de preuves irréfutables. Vous pouvez composer n'importe quel rapport. Vous pouvez payer n'importe qui, comme le Qatar l'a fait l'année dernière. Ils ont payé pour un tel rapport, ils ont choisi leurs propres témoins et ont rédigé un rapport », a déclaré le président syrien dans une interview accordée à Yahoo News.

    « Ce n'est pas vrai. Il ne fait aucun doute que ce n'est pas vrai. Nous vivons à l'époque des intox, tout le monde le sait », a-t-il ajouté.

    Le rapport de l'ONG Amnesty International parle de pendaisons massives dans la prison de Saydnaya qui auraient eu lieu, selon l'ONG, entre 2011 et 2015. Les auteurs du document prétendent qu'en cinq ans, environ 13 000 opposants au gouvernement syrien y ont été pendus.
    Le rapport en question a été publié moins de deux semaines avant un nouveau round de pourparlers à Genève entre Damas et l'opposition sous l'égide des Nations unies pour tenter de trouver une issue à ce conflit qui a déjà fait plus de 310 000 morts depuis mars 2011.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Rapport d’Amnesty International sur les exécutions en Syrie: une provocation, selon Moscou
    Qui frappe des civils en Syrie? Amnesty International et Sky News savent
    Les combattants kurdes accusent Amnesty International de mensonge
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Tags:
    désinformation, rapport, Amnesty International, Bachar el-Assad, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik