Ecoutez Radio Sputnik
    CNN Abruptly Cuts Off Bernie Sanders After He Jokes About Fake News

    Sanders coupé sur CNN, Trump fustige à nouveau la chaîne US

    © Photo. Youtube / ThinkOutsideTheTV
    International
    URL courte
    231445

    Le sénateur Bernie Sanders, ex-candidat à la présidentielle américaine, a connu des «problèmes techniques» lors d'une interview vendredi sur CNN après avoir ironisé sur les «fausses nouvelles» de la chaîne. Donald Trump n’a pas hésité à critiquer l’incident.

    Vendredi 10 février, l'ancien candidat à la présidence américaine du Parti démocrate Bernie Sanders a donné une interview à CNN lors de laquelle il a commenté des rumeurs qui courent sur le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale Michael Flynn. Ce dernier aurait discuté en privé le problème des sanctions antirusses avec l'ambassadeur de Russie aux États-Unis avant que M. Trump ne prenne ses fonctions.

    L'entretient a commencé de manière classique. M. Sanders a répété le mantra habituel du Parti démocrate, accusant la Russie d'ingérence dans l'élection américaine et qualifiant le président russe de« voyou ». Le sénateur a également lancé que les accusations contre M. Flynn étaient « troublantes » et a suggéré que le président les commente.

    Donald Trump avait déjà commenté le rapport impliquant son conseiller en déclarant qu'il ne l'avait pas vu et ne savait rien à ce sujet.
    À la question de son intervieweuse qui lui a demandé si cela posait problème, Sanders a ironisé: « Eh bien, je ne sais pas. Peut-être qu'il regardait des fausses nouvelles sur CNN. »

    Après une courte pause inconfortable, M. Sanders a rapidement ajouté que « c'était une blague ». Mais le son en direct a été coupé. Le démocrate est resté visible à l'écran avec un air étonné pendant plusieurs secondes, avant que l'image ne soit également coupée.

    Le président Donald Trump, qui a accusé à plusieurs reprises CNN de calomnies envers sa personne en qualifiant la chaîne d'« organisation horrible » qui publie « de fausses informations », n'a pas manqué l'occasion d'attaquer la chaîne sur sa page Twitter.

    « Pendant les fausses nouvelles sur CNN, Bernie Sanders a été coupé pour avoir utilisé le terme de "fausses nouvelles" pour décrire la chaîne. Ils ont dit que c'était des problèmes techniques », a écrit M. Trump.

    Le compte twitter CNN Communications a publié, à son tour, une transcription de l'émission affirmant que le président avait tort et que Bernie Sanders « n'a pas été coupé. Ce sont les faits. »

    Mais leur propre transcription montre clairement que M. Sanders a réellement été coupé après avoir lancé une blague au sujet de la chaîne, et qu'il n'est revenu à l'écran qu'après une pause publicitaire.

    Le président a exprimé à plusieurs reprises qu'il appréciait Fox News, tandis qu'il accuse CNN et le New York Times de calomnies. En particulier, il avait accusé le New York Times d'être « malhonnête » et avait fustigé « la couverture très pauvre et incorrecte du "phénomène Trump" » lors de sa campagne présidentielle.

    À l'occasion de sa première conférence de presse, commentant l'article publié sur le site BuzzFeed selon lequel les services secrets russes auraient des dossiers sur lui, Donald Trump a qualifié le site de « tas d'ordures ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    CNN: les services secrets US confirmeraient certains points du rapport contre Trump
    Des sénateurs veulent lier les mains de Trump sur les sanctions antirusses
    Rapport contre Trump: un entrepreneur russe attaque BuzzFeed en justice
    L'administration Trump boude les plateaux de CNN
    Tags:
    désinformation, politique, Parti démocrate des Etats-Unis, CNN, Donald Trump, Bernie Sanders, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik