International
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
2361527
S'abonner

Et si la Russie demandait aux États-Unis de lui rendre l’Alaska? Ce serait une demande tout aussi irréaliste que celle de restituer la Crimée à l’Ukraine, d’après un sénateur russe.

La Crimée a été et restera russe, elle ne peut pas être l'objet d'un marchandage entre Moscou et Washington, a déclaré mardi Viktor Ozerov, président du comité pour la défense et la sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

« Il est indiscutable que la Crimée est russe et qu'elle ne fera pas l'objet d'un marchandage entre la Russie et les États-Unis, quel que soit l'enjeu », a indiqué le sénateur.

Le drapeau russe
© Sputnik . Alexander Kryazhev
Le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a déclaré mardi que le président américain Donald Trump attendait de Moscou une participation active à la désescalade de la situation en Ukraine et la restitution de la Crimée à cette dernière.

Selon M. Ozerov, l'appel à restituer la Crimée « est aussi irréaliste que si la Russie demandait aux États-Unis de lui rendre l'Alaska ».

Le sénateur a rappelé que la réunification de la Crimée avec la Russie était légitime conformément aux normes du droit international.

Il a en outre noté qu'on ne pouvait pas appeler Moscou à participer à la désescalade du conflit en Ukraine, puisque la Russie n'était pas partie au conflit.

« Il serait plus raisonnable que M. Trump déploie son énergie contre les participants des accords de Minsk et que les États-Unis les menacent d'adopter des sanctions pour le non-respect de ces accords », a conclu M. Ozerov.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

Trump s’attend à ce que la Russie restitue la Crimée à l'Ukraine, quelle surprise!
À Moscou, le conseiller de Trump parle affaires et reconnaissance de la Crimée
Président ukrainien: Trump changera de position sur la Crimée
Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Tags:
restitution, Viktor Ozerov, Ukraine, États-Unis, Crimée, Russie, Alaska
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook