International
URL courte
25548
S'abonner

L'armée américaine a utilisé des munitions à l’uranium appauvri lors de deux raids contre les combattants de Daech en Syrie en 2015, selon le Foreign Policy citant un représentant du Commandement central des forces armées US (Centcom) Josh Jacques. Et ce alors que les USA avaient promis de ne pas en utiliser après l'invasion d'Irak en 2003…

Les frappes de l’armée américaine contre des camions transportant du pétrole dans les zones occupées par Daech en Syrie comportaient l’uranium appauvri, un sous-produit de l'industrie nucléaire, rapporte le quotidien américain Foreign Policy

Selon le porte-parole du Commandement central des forces armées américaines (Centcom) Josh Jacques, plus de 5 265 obus perforants de 30 mm contenant l’uranium appauvri (UA) ont été tirés depuis des avions d’assaut A-10 les 16 et le 22 novembre 2015. Des camions-citernes dans lesquels les terroristes transportaient du pétrole étaient ciblés par ces frappes. Environ 250 véhicules ennemis ont été éliminées lors des raids.  

L'utilisation des munitions à l’uranium appauvri éjecte des particules radioactives dans l'air provoque des «dégâts catastrophiques» à l’issue de graves intoxications aux métaux lourds et de l'exposition aux rayonnements internes, selon une étude de l'Université de Ryukyus au Japon. L’impact sur l'environnement provoqué par l’utilisation de munitions à l’UA « resterait presque indéfiniment », indique le rapport. 

« L'image déchirante des enfants irakiens souffrant des maladies causées par l'exposition à l’UA n’est qu’un prélude à une tragédie que nous rencontrerons dans les jours à venir », estiment les auteurs.

Cet uranium est hautement toxique et les générations futures risquent d'en souffrir plus encore, car ces substances finissent dans les nappes phréatiques.

En 2015, le porte-parole de la coalition anti-Daech, John Moore, a déclaré: « Les avions américains et de la coalition n'ont pas utilisé et n’utiliseront pas de munitions à l'uranium appauvri en Irak ou en Syrie pendant les opérations ».

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a rappelé que le recours à des munition à l'uranium appauvri est une mérite du prix Nobel de la paix, Barack Obama, et que « la Russie a attiré l'attention sur ces informations en octobre 2016, mais l'ancien gouvernement américain a fermement rejeté ces accusations ».

Depuis 1991, les Etats-Unis ont mené quatre guerres en utilisant des armes à l'uranium appauvri. Depuis que les munitions à l’UA ont été utilisées par les Etats-Unis notamment en Yougoslavie en 1999, en Afghanistan en 2001 et contre l’Irak en 2005, décès et maladies inexpliquées se multiplient chez les combattants ayant servi dans le Golfe, mais aussi en Bosnie et au Kosovo.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Les munitions à l’uranium appauvri ne font plus peur au char russe Armata
Il tourne un docu sur l’uranium appauvri, puis se retrouve au chômage
Pourquoi les livraisons d'uranium américain en Belgique sont-elles dangereuses?
L'Iran transfère de l'uranium à la Russie
Tags:
munitions, uranium, Etat islamique, John Moore, Josh Jacques, Barack Obama, Maria Zakharova, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook