Ecoutez Radio Sputnik
    Simbole de la Wallonie

    La Wallonie refuse le CETA

    © Wikipedia
    International
    URL courte
    17490
    S'abonner

    Le parlement wallon refusera de ratifier l’accord sur le libre-échange entre l’UE et le Canada (CETA) approuvé mercredi par le parlement européen, si ses conditions ne sont pas remplies.

    Le parlement de la région belge de Wallonie ne ratifiera pas l'accord économique et commercial global entre l'UE et le Canada tant que ses conditions ne seront pas remplies, a annoncé mercredi Paul Magnette, chef du gouvernement wallon, suite à la ratification du CETA par le Parlement européen à Strasbourg.

    « Petit rappel : la Wallonie ne ratifiera pas le CETA tant que toutes les conditions que nous avons posées n'auront pas été remplies », a écrit M. Magnette sur Twitter.

    La Wallonie est la région belge d'où est partie en octobre dernier la fronde anti-CETA. En octobre dernier, les régions francophones de Belgique, dont la Wallonie, ont opposé leur veto à la signature par la Belgique de l'accord CETA. Elles ont finalement donné leur feu vert à la signature, assorti de plusieurs conditions concernant notamment le respect des intérêts des agriculteurs européens.

    Selon les parlementaires francophones de Belgique, la version initiale du CETA était trop favorable aux multinationales qui œuvrent pour l'affaiblissement des normes européennes.

    Négocié pendant sept ans, le CETA a été signé le 30 octobre 2016. Le Parlement européen a ratifié mercredi cet accord par 408 voix pour et 254 contre. 33 députés se sont abstenus. Les députés européens ont approuvé l'accord malgré les nombreuses actions de protestation contre le texte qui se sont déroulées en Europe. Selon le site EUobserver, 3,5 millions de personnes ont signé une pétition appelant le Parlement européen de ne pas ratifier le CETA.

    L'accord prévoit la suppression des droits de douane pour presque tous les produits entre l'UE et le Canada, à quelques exceptions près, dont certains produits agricoles. Par ailleurs, l'accord ouvrira aux entreprises de l'UE les marchés publics canadiens. Les Européens avaient déjà donné un large accès à leur marché aux entreprises canadiennes.

    La ratification par les députés européens ne fait que lancer la procédure de son entrée en vigueur. Le texte sera entièrement appliqué seulement après l'approbation des 38 parlements nationaux et régionaux de l'UE.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    CETA: le Parlement de Wallonie donne son feu vert à la signature du traité
    La Wallonie résiste encore et toujours au CETA
    Ceta: après la Wallonie, au tour de Bruxelles de dire non
    Tags:
    CETA/AECG, ratification, Paul Magnette, Wallonie, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik