International
URL courte
0 311
S'abonner

L'armée irakienne poursuit ses efforts visant à reprendre le contrôle de Mossoul, deuxième plus grande ville d'Irak.

Une frappe aérienne de la coalition dirigée par les Etats-Unis a tué le chef de la «  police militaire  » de Daech dans la ville irakienne de Mossoul, a annoncé le Conseil de sécurité du Kurdistan irakien.

«  Notre direction antiterroriste confirme qu'une frappe aérienne ciblée, réalisée le 14 février, a supprimé Haqi Ismael Aued al-Hadidi, chef de la police militaire de Daech à Mossoul  », indique le communiqué.

La partie orientale de la ville de Mossoul a été complètement libérée de la présence des djihadistes de Daech lors de l'opération lancée en octobre dernier par l'armée irakienne et la coalition dirigée par les Etats-Unis. La partie ouest de la ville reste toujours sous contrôle des djihadistes. D'après l'Onu, près de 750  000 civils se trouvent toujours dans ce secteur.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Des bénévoles irakiens racontent la vie des réfugiés de Mossoul
Pentagone: Daech produisait du gaz moutarde à Mossoul
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
frappe aérienne, coalition anti-Daech, Etat islamique, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook