International
URL courte
12414
S'abonner

Les membres du Parti démocrate américain sont de plus en plus réceptifs envers les informations non vérifiées et les théories du complot, constate l'observateur du New York Times Brendan Nyhan.

D'après une étude réalisée récemment par l'agence analytique américaine Survey Sampling International, suite à la victoire de Donald Trump à la présidentielle du 8 novembre 2016, 32  % des électeurs démocrates pensent que «  les gens qui sont réellement au pouvoir dans le pays sont inconnus aux électeurs ordinaires  ». Avant l'élection du candidat républicain, de tels points de vue n'étaient partagés que par 27  % des démocrates.

Dans une tribune publiée par le NYT, Brendan Nyhan estime que ce changement d'attitude alimente la demande en fausses nouvelles. Dans le même temps, il souligne que plusieurs démocrates de renom utilisent régulièrement des informations non vérifiées dans leurs discours publics.

À titre d'exemple, il cite les récentes déclarations de l'ancien secrétaire au Travail de Bill Clinton Robert Reich, qui a accusé les radicaux de la droite d'avoir organisé les émeutes dans l'Université de Californie à Berkeley en février dernier, sans citer de preuves à l'appui de son opinion.

Pour l'observateur, la perte du pouvoir «  rend l'homme vulnérable à la désinformation  », est c'est ce qui est de toute évidence arrivé aux démocrates après la défaite de leur candidate à la présidentielle. Toujours selon lui, les gens ont recours aux théories du complot dans l'objectif de s'unir face au risque de perte de leur statut social et de leur influence politique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Défaite des démocrates: Trump sur la même longueur d’onde que Poutine
«Les démocrates tentent de se venger contre Trump pour sa victoire»
Les démocrates voudraient délégitimer la présidentielle US
Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Tags:
désinformation, complotisme, médias, Parti démocrate des Etats-Unis, Robert Reich, Brandon Nayen, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook