Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Marc Ayrault et Sergueï Lavrov

    Ayrault veut maintenir le dialogue avec Moscou... en renforçant l'Otan en Europe de l'Est

    © REUTERS / Maxim Zmeyev
    International
    URL courte
    53e Conférence de Munich sur la sécurité (2017) (11)
    60762
    S'abonner

    Évoquant la question de la défense en Europe lors de son discours à Munich, le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a lancé une idée très controversée. Il a simultanément proposé d’élaborer sa propre stratégie de défense européenne, de renforcer la présence de l’Otan en Europe de l'Est et de maintenir le dialogue avec Moscou.

    Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a déclaré samedi que l'Europe devait élaborer sa propre stratégie de défense européenne, laquelle, toutefois, n'était pas un obstacle pour l'Otan.

    « Nous devons réfléchir à la façon de former une stratégie de défense européenne qui compléterait l'Otan, à la façon d'assurer un déploiement rapide des troupes, sans créer une armée européenne unie. Nous n'avons pas besoin de dupliquer les fonctions exercées par l'Otan », a-t-il déclaré en marge de la Conférence de Munich sur la sécurité.

    Parlant de l'Alliance atlantique, M. Ayrault a prôné le renforcement de la présence militaire de l'Organisation en Europe de l'Est, car il faut « être solidaire avec les amis » orientaux, tout en appelant à maintenir le dialogue avec Moscou.

    « Nous ne devons pas être agressif envers la Russie. Par ailleurs, c'est moi qui ai parlé de la nécessité d'un dialogue avec elle, mais nous devons être prêts à relever les défis auxquels nous faisons face », a déclaré le ministre français, qui commentait le déploiement de troupes supplémentaires de l'Otan en Pologne et dans les pays baltes.

    Dans le même temps, lors d'une rencontre avec le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, Jean-Marc Ayrault a reconnu avec son homologue russe que tous les contacts étaient très importants, surtout à l'heure actuelle compte tenu des bouleversements survenant dans le monde.

    « Je remarqué que, même en mon absence, vous parlez souvent de la Russie » a lancé M. Lavrov en souriant à son homologue français. « Oui, c'est vrai, parfois en bien, parfois non », a répondu Jean-Marc Ayrault.

    La 53e édition de la Conférence de Munich sur la sécurité se tient de 17 à 19 février 2017. La conférence se concentre sur l'avenir des relations transatlantiques et de l'Otan, l'état de la coopération européenne en matière de sécurité et de défense et les relations avec la Russie. La crise syrienne, la sécurité en Asie-Pacifique et la guerre de l'information sont également à l'ordre du jour.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    53e Conférence de Munich sur la sécurité (2017) (11)

    Lire aussi:

    Lavrov discute avec son homologue sud-coréen du déploiement du système antimissile US
    Le président moldave promet de fermer le bureau de l’Otan s’il s’ouvre dans le pays
    Près de 60 navires de l’Otan surveillaient l’Amiral Kouznetsov en Syrie
    Sondage: les Russes sont plus hostiles que jamais à l’Otan
    Tags:
    relations diplomatiques, défense, Conférence de Munich 2017, OTAN, Jean-Marc Ayrault, Sergueï Lavrov, Munich, Europe, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik