Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministre russe des Affaires étrangères Lavrov, à droite, et le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, à gauche, lors de leur réunion à la 53e Conférence de Munich sur la sécurité

    Lavrov: la Russie est prête à réinitialiser la coopération militaire avec l’Otan

    © Sputnik . Grigoriy Sisoev
    International
    URL courte
    43424

    Sur fond de tension diplomatique provoquée par le renforcement de la présence de l’Otan en Europe, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré qu’il fallait réinitialiser la coopération militaire avec l’Otan. Cependant, l’Alliance n’y est pas encore prête.

    Évoquant le problème de la sécurité lors de la Conférence de Munich, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a déclaré que la présence militaire de l'Otan sur le territoire européen avait un effet néfaste sur les relations diplomatiques entre les pays. Pour arriver au dialogue fructueux et efficace il faudrait réinitialiser la coopération militaire entre la Russie et l'Otan.

    « Pour faire cesser toutes ces craintes, il faut réinitialiser la coopération militaire. Hier, M. Stoltenberg [secrétaire général de l'Alliance, ndlr], entouré de ses adjoints, n'a pas pu malheureusement affirmer que l'Otan y est prête. C'est très triste car sans coopération pratique, les rencontres des diplomates n'auront pas de sens concernant la résolution des problèmes de sécurité », a regretté M. Lavrov.

    Dans le même temps, le ministre russe a communiqué la volonté de la Russie de construire un dialogue productif avec ses partenaires étrangers.

    « La Russie ne recherche de conflits avec personne mais elle sera toujours capable de défendre ses intérêts. Notre priorité absolue est d'atteindre nos objectifs par le dialogue, la recherche d'un consensus sur la base de bénéfices mutuels », a conclu le ministre russe.

    Par ailleurs, M. Lavrov a insisté sur le fait que la Russie avait toujours prôné un travail sur un pied d'égalité pour créer un espace commun sécurisé se basant sur le principe du bon voisinage tandis que la tension dans les relations entre la Russie et l'Europe était contre nature.

    « La tension de ces dernières années entre l'Amérique du Nord, l'Europe et la Russie est artificielle. Je dirais même qu'elle est contre nature », a déclaré M. Lavrov.

    La 53e édition de la Conférence de Munich sur la sécurité se tient de 17 à 19 février 2017. La conférence se concentre sur l'avenir des relations transatlantiques et de l'Otan, l'état de la coopération européenne en matière de sécurité et de défense et les relations avec la Russie. La crise syrienne, la sécurité en Asie-Pacifique et la guerre de l'information sont également à l'ordre du jour.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Lavrov discute avec son homologue sud-coréen du déploiement du système antimissile US
    Merkel : la Russie et l’Occident ont des intérêts communs dans la lutte antiterroriste
    Varsovie prévient l’UE que d’autres pays pourraient suivre l’exemple du Brexit
    Les relations avec la Russie sont un pillier de la stabilité mondiale, selon Pékin
    Ayrault veut maintenir le dialogue avec Moscou... en renforçant l'Otan en Europe de l'Est
    Tags:
    OTAN, Sergueï Lavrov, Munich
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik