Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump dénonce les médias US «malhonnêtes» et le «système corrompu»

    © REUTERS / Joshua Roberts
    International
    URL courte
    48493

    Selon le président américain, les médias qui fournissent de fausses informations font partie d’un «système corrompu» et ne pourront pas s’en tirer aussi facilement.

    Les médias américains qui font partie d’un «  système corrompu  » ne resteront pas impunis pour leurs mensonges, a déclaré le président américain lors d’un rassemblement de plusieurs milliers de personnes dans un hangar à l'aéroport de Melbourne, en Floride.

    Après avoir évoqué les problèmes auxquels est confronté l’État américain, le président s’en est de nouveau pris aux médias «  malhonnêtes  », les accusant de mensonges et les qualifiant de «  partie du problème  ».

    «  Plusieurs grands présidents des États-Unis ont dû lutter contre les médias en dénonçant leurs mensonges. Lorsque les médias mentiront aux gens, je ne les laisserai jamais s’en tirer  », a martelé le président.

    «  La Maison Blanche fonctionne tellement sans accroc, sans heurt. Croyez-moi, j'ai hérité d'un grand chaos  », a souligné le président.

    M.  Trump a également évoqué les décrets qu’il a signés depuis le début de sa présidence, tout en réitérant les promesses qu’il a faites lors de la présidentielle. Depuis son investiture, qui a eu lieu il y a précisément un mois, le 20 janvier, le nouveau président américain a signé plus de décrets que n’importe quel autre président, à commencer par Franklin Roosevelt.

    Parmi ces décrets figurent celui légalisant la construction de l'oléoduc Dakota Access Pipeline censé traverser la réserve indienne de Standing Rock, un décret prévoyant d’investir la police de plus d’autorité, et celui sur la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

    Donald Trump est connu pour ses relations tendues avec les médias américains. Il accuse la plupart de manquer d'objectivité et de professionnalisme.

    Le président critique notamment CNN, qu’il a rebaptisée la «  Clinton News Network  » («  la chaîne des actualités de Clinton  »   l’appellation originale étant «  Cable News Network  »), le New York Times, le Washington Post et BuzzFeed.

    Lors d’une conférence de presse tenue le 11 janvier, Trump a refusé de répondre à une question d'un journaliste de CNN, Jim Acosta.

    «  Vous ne me poserez pas de questions  », lui a répondu Donald Trump, avant d'accuser CNN de faire de «  l'intox  ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Trump charge à nouveau les médias, «ennemis des Américains»
    Les Américains pensent que Trump est plus honnête que les médias mainstream
    Trump vs médias biaisés: Twitter en tant qu'un outil de communication directe
    Tags:
    peine, corruption, Dakota Access Pipeline, CNN, Donald Trump, Hillary Clinton, Mexique, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik