Ecoutez Radio Sputnik
    La Syrie

    Quatre militaires russes tués dans l'explosion d'un véhicule en Syrie

    © AFP 2019 George Ourfalian
    International
    URL courte
    76697
    S'abonner

    En Syrie, quatre militaires russes ont été tués dans l'explosion d'un véhicule à cause d'une mine téléguidée, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

    En Syrie, quatre militaires russes ont été tués et deux autres blessés dans une explosion d'un véhicule à cause d'une mine téléguidée, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

    L'incident a eu lieu jeudi dernier.

    « Le 16 février 2017, dans la République arabe syrienne, suite à l'explosion d'un véhicule équipé d'une mine téléguidée, quatre militaires russes ont été tués… Dans l'explosion, quatre militaires ont été tués et encore deux autres blessés. Les médecins militaires russes sont à pied d'œuvre pour les sauver », apprend-on du communiqué.

    Un convoi d'automobiles des forces syriennes, dont un véhicule qui transportait des conseillers militaires russes, se dirigeait des environs de l'aéroport de Tiyas vers la ville de Homs.

    Après que le convoi a parcouru près de quatre kilomètres, une mine téléguidée a explosé en-dessous du véhicule qui conduisait les militaires russes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Syrie: la Russie distribue 26 tonnes d’aide humanitaire en 24h
    Moscou invite les USA à participer aux prochaines discussions sur la Syrie
    L'Iran ouvrirait son espace aérien à la Russie pour les opérations en Syrie
    En Syrie, déjà 41 localités libérées de Daech
    Tags:
    militaires, explosion, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik