International
URL courte
12233
S'abonner

Le 20 février, les combattants du Font al-Nosra ont pilonné un convoi humanitaire de l'Onu destiné à la localité d'Al-Waer près de la ville de Homs. Plusieurs civils et militaires syriens ont été tués, a annoncé ce mardi une source diplomatique.

La livraison d'aide humanitaire dans la localité d'Al-Waer près de la ville de Homs a été empêchée suite à l'attaque terroriste contre le convoi de l'Onu, a annoncé ce mardi une source diplomatique contactée par Sputnik.

« Le 20 février, un convoi d'aide humanitaire de l'Onu et de plusieurs agences humanitaires tentait de faire le trajet qui relie Homs et la localité d'Al-Waer, où se trouvent des combattants de groupes armés illégaux, y compris de l'opposition et du Front al-Nosra », a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

« Les militaires russes du Centre pour la réconciliation des parties en conflit escortaient le convoi », a-t-il poursuivi.

Toujours selon la source, la tentative de livrer l'aide humanitaire a échoué en raison d'une attaque terroriste. Comme l'a fait remarquer l'interlocuteur, les combattants pouvaient utiliser le convoi en tant que « bouclier humain » afin d'empêcher les troupes syriennes d'ouvrir le feu.

« Plusieurs militaires syriens et civils ont été tués dans le pilonnage. Les combattants utilisaient des lance-mines et étaient supportés par des tirs à la mitrailleuse lourde et des tirs de haute précision. Les représentants russes sont sains et saufs. Les démarches déployées pour livrer l'aide humanitaire ont été torpillées », a-t-il résumé.

D'après la source, « c'est la troisième fois consécutive qu'un convoi faisant le trajet Homs-Al-Waer est pilonné par les terroristes ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Assad: ce sont les Syriens et non Poutine qui sont les décideurs en Syrie
Une expérience ingouche de réinsertion des anciens combattants mise en place en Syrie?
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Tags:
convoi, terrorisme, aide humanitaire, Front al-Nosra, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik