International
URL courte
Meurtre de Kim Jong-nam en Malaisie (27)
136
S'abonner

L'empoisonnement du frère de Kim Jong-un par l'agent neurotoxique VX a donné lieu à de nombreuses spéculations concernant la possible possession par Pyongyang d'un arsenal d'armes chimiques. Est-ce ces allégations sont plus ou moins justifiées?

Suite à l'assassinat de Kim Jong-nam en Malaisie, l'agence Associated Presse a cité des militaires sud-coréens qui affirmaient que le pays communiste disposait d'environ 5 000 tonnes de substances toxiques de combat. Or, l'utilisation de l'agent VX dans l'aéroport de Kuala-Lumpur ne peut pas être perçue comme une preuve directe de la présence d'un important stock d'armes chimiques en Corée du Nord, sa dose létale étant de l'ordre de 0,01 gramme pour un adulte.

Les méthodes de synthèse du VX peuvent être trouvées dans la littérature spéciale, et une personne ayant une formation chimique est en mesure d'obtenir une petite quantité de cette substance dans un laboratoire à condition qu'on dispose de réactifs et d'équipements nécessaires. En plus, le choix du VX comme arme et de l'aéroport comme lieu d'attentat témoigne du fait que les organisateurs du meurtre n'avaient pas assez de ressources pour assassiner Kim Jong-nam dans un endroit où ça serait moins dangereux pour eux.

L'aéroport était la seule option pour pouvoir s'approcher de l'intéressé, mais il est presque impossible pour un homme armé d'y pénétrer. En revanche, le VX peut être dissoute et emporté à l'intérieur de l'aéroport dans un flacon de parfum sans attirer la moindre suspicion. Cette approche amateur laisse croire que le meurtre de Kim Jong-nam aurait été organisé par des personnes ayant des moyens limités mais souhaitant néanmoins exercer un impact sur la politique dans la péninsule coréenne.

L'hypothèse sur l'implication du régime nord-coréen dans l'assassinat est toujours valable mais elle ne peut pas être considérée comme l'unique possible. Seules les dépositions des auteurs directs du crime pourront confirmer ou infirmer les soupçons concernant le rôle de la Corée du Nord dans ce meurtre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Meurtre de Kim Jong-nam en Malaisie (27)

Lire aussi:

Vidéo du meurtre de Kim Jong-nam diffusée sur Internet
Meurtre de Kim Jong-nam: les suspectes savaient qu’elles utilisaient du poison
Nouveaux détails sur le meurtre de Kim Jong-nam
Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Tags:
Corée du Nord, Malaisie, Kim Jong-nam, armes chimiques, meurtre, poison, gaz VX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook