International
URL courte
4217
S'abonner

Un homme qui espionnait des migrants en Suède a été arrêté par des agents du Service de la sûreté de l'État. Le suspect est soupçonné d'avoir transmis des informations à un service étranger de renseignements.

Des agents du Service de la sûreté de l'État de Suède (Säpo) ont arrêté un homme qui espionnait des migrants tibétains sur le territoire du pays et transmettait les informations obtenues à un service étranger de renseignements.

Selon Nina Odermalm Schei, représentante du Säpo, cité par The Local, l'espionnage des migrants est souvent organisé par des pays qui « n'ont pas de respect pour les droits de l'homme et la liberté de parole ». Cette activité a pour but de comprendre les attitudes des migrants et d'empêcher les critiques à l'encontre du pays d'origine.

En octobre 2013, le tribunal suédois de la ville d Örebro a condamné à huit mois de prison un ressortissant du Burundi pour le même motif d'espionnage. Lors du procès, il a été établi que le suspect avait surveillé les critiques des autorités du Rwanda pendant neuf mois, de 2010 au 2011. L'homme s'est livré à une activité d'espionnage dans différentes régions du Royaume de Suède pour transmettre par la suite des informations au gouvernement rwandais.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

En Suède, une initiative plutôt originale pour doper la natalité
Suède: deux trains arrêtés suite à une alerte attentat
Assange appelle le Royaume-Uni et la Suède à lui rendre la liberté
Tags:
Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook