Ecoutez Radio Sputnik
    Destruction d'armes chimiques

    Séoul soupçonne Pyongyang de posséder plusieurs milliers de tonnes d’armes chimiques

    © AFP 2019 Philipp Guelland
    International
    URL courte
    7211
    S'abonner

    Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères sonne l’alarme et annonce que la Corée du Nord possède plusieurs milliers de tonnes d’armes chimiques dispersées à travers tout le pays et appelle à suspendre les droits et privilèges de Pyongyang en tant que membre de l’Onu.

    Intervenant dans le cadre de la Conférence sur le désarmement à Genève, Yun Byung-se, ministre sud-coréen des Affaires étrangères, a qualifié l'assassinat du demi-frère du leader nord-coréen en Malaisie de « coup de tonnerre pour nous tous, témoignant de la capacité de la Corée du Nord en matière d'armes chimiques et de son intention de les utiliser », rapporte Reuters.

    Yun Byung-se a ensuite appelé à envisager des mesures extraordinaires qui «pourraient prendre la forme d'une suspension des droits et privilèges de la Corée du Nord en tant que membre de l'Onu ».

    « Les armes de destruction massive de la Corée du Nord et son potentiel de missiles, armes chimiques comprises, sont devenues la menace la plus grave pour la paix et la sécurité internationale », a-t-il déclaré.

    La Corée du Sud a accusé Kim Jong-un d'avoir commandité le meurtre de son demi-frère, Kim Jong-nam, bien que Pyongyang ait nié toute implication.

    Kim Jong-nam, 45 ans, a été attaqué le 13 février par deux femmes qui lui auraient jeté un poison au visage dans le hall des départs de l'aéroport international de Kuala Lumpur, en Malaisie. Il a succombé peu après lors de son transfert à l'hôpital.

    Kim Jong-nam a été un temps considéré comme l'héritier potentiel de son père Kim Jong-Il avant de tomber en disgrâce suite à une tentative manquée en 2001 d'entrer au Japon avec un passeport falsifié pour visiter Disneyland. Il vivait depuis lors en quasi-exil, principalement sur le territoire chinois de Macao.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Nouveaux détails sur le meurtre de Kim Jong-nam
    Kim Jong-nam, deuxième homme au monde tué par le VX
    Meurtre de Kim Jong-nam: Pyongyang possède-t-il un arsenal chimique ?
    Tags:
    armes chimiques, meurtre, ONU, Kim Jong-nam, Kim Jong-un, Yun Byung-se, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik