International
URL courte
29540
S'abonner

Afin de prouver qu’Hillary Clinton n’a perdu la présidentielle qu’à cause de la Russie, les démocrates et les «médias propagandistes» accusent gratuitement les membres de l’équipe de Donald Trump d’avoir comploté avec Moscou, relève le présentateur de Fox News Sean Hannity.

L'animateur star de Fox News Sean Hannity a stigmatisé le Parti démocrate et les « médias propagandistes » pour leurs accusations gratuites à l'endroit des représentants de l'administration de Donald Trump qui « auraient comploté » avec la Russie pour discréditer la candidate démocrate Hillary Clinton et aider son adversaire républicain.

« Depuis déjà plusieurs mois, les médias propagandistes de gauche et les démocrates enragent d'avoir perdu la présidentielle "à cause de l'ingérence russe" et ce, sans produire aucune preuve à l'appui », a déclaré M. Hannity au début de son programme.

Cette déclaration a suivi une publication dans le Washington Post, selon laquelle le ministre de la Justice et procureur général des États-Unis, Jeff Sessions, a rencontré à deux reprises l'an dernier l'ambassadeur russe à Washington et en a dissimulé l'information.

« Rien que l'année dernière, dans le cadre de ses fonctions officielles, M. Sessions s'est entretenu avec des dizaines d'ambassadeurs », a indiqué le présentateur, rappelant que le sénateur Sessions figurait en 2016 parmi les dirigeants de la Commission pour les Forces armées et que de tels contacts n'avaient rien d'extraordinaire.

Le journaliste a indiqué qu'encore en janvier, l'ancien directeur du renseignement national (DNI) des États-Unis, James Clapper, avait reconnu que la Russie n'avait aucunement influé sur les résultats du vote à la présidentielle. Par ailleurs, le président de la Chambre des représentants Paul Ryan a soutenu l'absence de preuves attestant des liens de qui que ce soit de l'équipe de Donald Trump avec Moscou lors de la campagne présidentielle.

Sean Hannity estime que les démocrates recourent à toutes ces « théories conspirationnistes » pour essayer de prouver qu'Hillary Clinton n'a perdu la présidentielle qu'exclusivement à cause de la Russie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Russie a-t-elle réellement influencé l’élection présidentielle américaine ?
Trump dément les informations sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle US
Lavrov: les USA incapables de prouver l’ingérence de la Russie dans la présidentielle
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
campagne présidentielle, ministre, ambassadeur, médias, Présidentielle américaine 2016, Parti démocrate des Etats-Unis, Chambre des représentants des Etats-Unis, Washington Post, Fox News, Sean Hannity, Jeff Sessions, Paul Ryan, Donald Trump, James Clapper, Hillary Clinton, Washington, Moscou, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook