Ecoutez Radio Sputnik
    CIA

    Les fameux «pirates russes» étaient donc de la CIA? Twitter réagit aux fuites de WikiLeaks

    © AFP 2019 SAUL LOEB
    International
    URL courte
    Fuites de WikiLeaks sur l'espionnage de la CIA dans le monde (21)
    521366

    WikiLeaks a publié la première partie d’une importante base de données baptisée Vault 7 et qui révèle les techniques de cyber-surveillance et de piratage de la CIA. Les révélations sur les capacités choquantes de l'agence et sur le soi-disant «piratage russe» ont provoqué l’ire des internautes. Sputnik a recueilli leurs réactions.

    La première partie des documents, qualifiée par WikiLeaks de « plus grande publication de documents confidentiels sur l'agence », comprend plus de 8 700 documents et fichiers et révèle l'échelle et l'importance du programme mondial de piratage et de surveillance de la Central Intelligence Agency (agence centrale de renseignement, CIA).

    Les fuites révèlent entre autres les capacités de piratage de la CIA contre un large éventail de produits américains et européens, notamment Windows, iPhone, Android et même les téléviseurs Samsung, qui ont été transformés en microphones cachés.

    Les utilisateurs des médias sociaux ont été stupéfaits par les capacités techniques de l'agence dignes d'Orwell.

    « Apparemment, le gouvernement américain estime que le roman d'Orwell "1984" était un manuel d'instructions », a déploré l'un des utilisateurs.

    ​Edward Snowden, ancien agent de l'Agence nationale de sécurité (NSA) et désormais célèbre lanceur d'alerte, a lui-même donné des explications sur l'échelle des opérations de la CIA visant à exploiter l'électronique des utilisateurs à des fins de surveillance.

    « Les rapports sur la CIA montrent que le gouvernement US développe des vulnérabilités dans les produits américains, en maintenant volontairement des brèches. Imprudent au-delà des mots », a-t-il écrit sur sa page Twitter.

    ​« Pourquoi c'est dangereux? Parce que jusqu'à ce que ces brèches soient fermées, tout hacker peut exploiter ces failles de sécurité laissées ouvertes par la CIA pour pirater n'importe quel iPhone dans le monde », a ajouté M. Snowden.

    ​Pour ce qui est de la dimension politique de Vault 7, les utilisateurs de Twitter ont souligné que les révélations concernant les capacités de la CIA en Russie rendent encore plus hypocrites les allégations sans fondement de l'administration Obama au sujet de l'« ingérence russe dans la présidentielle américaine ».

    « Obama a accusé la Russie de cyberattaques tandis que sa CIA a transformé l'électronique grand public connecté à Internet en Russie en dispositifs d'écoute. Wow ! », s'étonne un tweeternaute.

    ​D'autres ont souligné un détail très important concernant les capacités et les efforts de la CIA visant à cacher leurs activités douteuses via des empreintes numériques factices, accusant des tiers, notamment la Russie.

    « Avec l'UMBRAGE et d'autres outils, la CIA peut non seulement augmenter son nombre total de types d'attaque, mais aussi masquer son activité en laissant des "empreintes digitales" des groupes dont les techniques d'attaque ont été utilisées », peut-on lire dans un extrait du document de WikiLeaks publié par un utilisateur.

    « En fait depuis le début les hackers russes n'étaient rien d'autre que la CIA… »

    ​« Après Vault 7 de WikiLeaks la rhétorique des piratages russes est inconsistante. Nous savons maintenant que la CIA a le pouvoir de le faire et d'alterner l'empreinte digitale. »

    Bizarrement, en dépit de ces révélations, certains utilisateurs de Twitter défendent encore le Parti démocrate et la position des médias mainstream américains, affirmant que la fuite de WikiLeaks sur la CIA était « une autre distraction des liens de Trump avec la Russie » et que les révélations n'étaient qu'une ruse de « KGB Poutine », qui « veut détruire notre CIA. »

    « Si vous ne voyez pas que le "rapport de Wikileaks sur la CIA" est une autre distraction des liens de Trump avec la Russie, vous n'avez pas fait attention. »

    ​« Wikileaks est géré par KGB Poutine. Poutine veut détruire notre CIA. Poutine utilise Wikileaks pour élire Trump. Puis # Vault7. Les républicains l'aiment. »

    ​Le site de Julian Assange, WikiLeaks, a annoncé le 7 mars la publication d'une nouvelle série de fuites sur la CIA sous le code « Vault 7 » qui sera, d'après le communiqué de l'organisation, la plus importante publication de documents confidentiels sur l'agence.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Fuites de WikiLeaks sur l'espionnage de la CIA dans le monde (21)

    Lire aussi:

    Le parquet allemand veut enquêter sur une possible base de hackers de la CIA à Francfort
    Ce logiciel de la CIA transforme le Wi-Fi des smartphones Android en outil d’espionnage
    WikiLeaks lève le voile sur les serveurs secrets PocketPutin de la CIA
    Les messages de WhatsApp peuvent être facilement lus par la CIA
    Tags:
    Vault 7, messagerie électronique, fuites, espionnage gouvernemental, réseaux sociaux, Twitter, WikiLeaks, CIA, Edward Snowden, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik