Ecoutez Radio Sputnik
    Sean Spicer

    Coopération avec Moscou? Les USA n’excluent pas «un pays» de leur plan syrien

    © AP Photo/ Evan Vucci
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
    132473433

    En parlant de la coopération éventuelle avec la Russie sur le règlement de la crise syrienne, le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, a répondu de manière évasive indiquant que Washington n’excluait aucun pays.

    Sean Spicer, le porte-parole de la Maison-Blanche, répondant aux questions des journalistes lors d'un point de presse n'a pas clarifié la position de Washington sur les éventuelles opérations conjointes avec Moscou contre les terroristes en Syrie. Il n'a donné qu'une obscure réponse:

    « Le plan [pour détruire Daech, ndlr] continue d'évoluer. Je ne vais pas commencer à exclure un pays », a répondu M. Spicer à la question de savoir si la coopération avec la Russie dans la lutte contre le terrorisme n'était plus à l'ordre du jour de la Maison-Blanche.

    Il a également souligné que le président américain, Donald Trump, avait été « très clair dans le passé ». Le chef de l'État avait affirmé que « si un pays partage notre volonté de déloger l'État islamique et que nous pouvons travailler avec lui dans un domaine d'intérêt commun et mutuel, alors nous le ferons ».

    Néanmoins, la question des journalistes n'est pas sans fondement en tenant compte que de hauts responsables du Pentagone sont sceptiques quant à la coopération avec la Russie, bien que M. Trump ait parlé plusieurs fois des avantages d'actions conjointes avec Moscou pour mettre fin au conflit en Syrie.

    Ainsi, selon le magazine d'actualité américain US News and World Report, qui se réfère à des conseillers et des fonctionnaires américains qui auraient vu le nouveau plan du Pentagone pour lutter contre Daech, le président américain Donald Trump n'a pas l'intention de renforcer la coopération avec la Russie en Syrie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

     

    Dossier:
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

    Lire aussi:

    Assad: la présence des militaires US en Syrie ne contribuera pas à vaincre le terrorisme
    Amis jurés: les États-Unis ne soutiennent pas l’opération turque à al-Bab
    Le Pentagone prône le développement des relations avec ses collègues russes
    Erdogan appelle Poutine à des efforts conjoints pour mettre fin à la guerre en Syrie
    Tags:
    lutte antiterroriste, Pentagone, Etat islamique, Donald Trump, Sean Spicer, Russie, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik