International
URL courte
33338
S'abonner

Lors d'une récente réunion à Moscou, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont évoqué la possibilité de livrer des systèmes antimissiles russes S-400 en Turquie.

Les dirigeants russe et turc ont discuté récemment de la vente à Ankara de complexes antimissiles S-400, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou dans un entretien accordé au quotidien Izvestia.

Le journal cite également le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov qui assure que « les deux parties vont poursuivre leurs discussions » à ce sujet.

Les négociations entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont eu lieu le 10 mars dernier dans la capitale russe. Les deux leaders ont notamment évoqué la coopération bilatérale en vue de résoudre la crise syrienne et salué le rythme élevé de la reprise des relations entre Moscou et Ankara.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne : avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles qu'il détecte à une distance de 600 km.

Conçu par le bureau d'études Almaz-Anteï, le système S-400 Triumph est en dotation dans l'armée russe depuis 2007. Parmi les pays étrangers ayant manifesté leur intérêt pour les S-400 russes figurent la Chine et l'Inde.

En avril 2015, Pékin a annoncé avoir conclu un accord à Moscou pour équiper trois régiments (six divisions) du nouveau système sol-air, pour un montant de près de 2,8 milliards d'euros, les livraisons devant commencer en 2017. En octobre dernier, le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre indien Narendra Modi ont signé un contrat de livraison de S-400 en Inde.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

S-400 pour la Chine: Moscou donne le coup d'envoi
L'Inde veut acheter à la Russie cinq systèmes S-400
Des systèmes S-400 déployés en Crimée
Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Tags:
négociations, livraisons, antimissiles, S-400, Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Dmitri Peskov, Sergueï Choïgou, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook