Ecoutez Radio Sputnik
    Une menace de destitution pèse sur Duterte

    Une menace de destitution pèse sur Duterte

    © REUTERS / Erik De Castro
    International
    URL courte
    5523

    Un député de l’opposition philippine a déposé une demande au Congrès pour destituer le président du pays, Rodrigo Duterte, l'accusant d'avoir commis des crimes particulièrement graves, dont l’abus de pouvoir.

    Le législateur philippin Gary Alehan a accusé le président en exercice Rodrigo Duterte de crimes donnant matière à destitution, rapporte l'agence Reuters. M. Alehan a déclaré que la demande visait à donner aux Philippins une chance de « s'opposer, lutter contre les abus et les crimes du président Duterte », rapporte l'agence. De plus, le député a reconnu qu'il s'agissait d' « une guerre inégale ».

    Salvador Panelo, l'avocat du président actuel, a de son côté qualifié ces accusations de « sombre propagande » sans fondement, en ajoutant qu'une tentative de destitution n'aurait aucune chance d'aboutir succès et n'affecterait pas la « popularité énorme du président ». 

    Auparavant, des médias ont rapporté que le président Rodrigo Duterte, alors maire de Davao, avait versé de l'argent aux membres de la soi-disant « équipe de la destruction » et était disposé à tuer des criminels.

    Élu en mai 2016 à la présidence des Philippines, Rodrigo Duterte se prononce pour la lutte à grande échelle contre les personnes dépendantes de la drogue, ainsi que ceux qui distribuent des stupéfiants. Les méthodes de lutte contre le trafic de drogues aux Philippines ont déjà été fortement critiquées. Selon les informations de l'Onu, depuis l'arrivée de Rodrigo Duterte au pouvoir le 30 juin 2016, plus de 6 000 personnes liées au trafic de stupéfiants ont été tuées, en particulier dans le cadre d'enquêtes criminelles. 

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les volte-face de Duterte, un mal de tête pour les diplomates US et Chinois
    Rodrigo Duterte compte sur Moscou pour protéger les Philippines
    La peine de mort pour trafic de drogue bientôt introduite aux Philippines
    Le président des Philippines déclare la guerre aux jeux d’argent
    Tags:
    président, députés, destitution, lutte antidrogue, Rodrigo Duterte, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik